Tunisair et Ben Ali, un système impuni au service d’un dictateur

Sous la dictature de Zine El Abidine Ben Ali, tous les moyens sont bons pour satisfaire le président et son entourage. Entre 2008 et 2009, Tunisair est au coeur de deux transactions dont les seul·es bénéficiaires ont été la famille présidentielle. Que ce soit pour vendre des actions détenues par la compagnie à destination des proches du président ou pour acquérir un nouvel avion présidentiel dès que le chef d’État l’exige, tout le système est capable de se mettre en branle à la moindre demande. Depuis, Tunisair n’a connu que des difficultés et des pertes et la loi dite de réconciliation a permis d’enterrer ce dossier.
| 31 January 2020 | 20 minutes