Une rentrée scolaire chaotique à l’heure du Covid-19 en Tunisie

“Là, on se débrouille avec le minimum”.  Pour Saida*, surveillante générale dans un lycée à Jendouba, il est presque impossible de mettre en place les mesures sanitaires liées au Covid-19. Classes surchargées, problèmes d’infrastructure et manque d’informations officielles… les équipes pédagogiques tentent de faire ce qu’elles peuvent avec peu de moyens.

| 25 Septembre 2020 | 7 minutes

La deuxième vague de Covid-19 en 10 graphiques

Le 17 août 2020, le nombre de personnes infectées par le Covid-19 atteint un record quotidien : 129 nouveaux cas ont été détectés. Depuis la réouverture des frontières, les contaminations ne cessent d’augmenter. En comparant avec les données de la première vague, inkyfada revient en chiffres et en graphiques sur la reprise de l'épidémie.

| 20 Août 2020 | 15 minutes
Thématique

Crise du Covid-19 en Tunisie

Un virus se propage et le monde entier est paralysé. Comment le secteur de la santé affronte-t-il cette pandémie, quelles politiques faut-il appliquer, comment limiter l'effondrement économique ? Comme partout, la Tunisie essaie de se préparer à la crise. À l’heure où la moitié de la population mondiale est confinée, c’est tout le système qui est bousculé.
FinCenFiles

FinCEN Files

De la Tunisie au Turkménistan, de l'Ukraine aux États-Unis, cette enquête mondiale d'ICIJ révèle le coût humain du blanchiment de billions de dollars. Les documents divulgués, appelés "FinCEN Files", comprennent plus de 2100 rapports d'activités suspectes rédigés par des banques et d'autres acteurs financiers et soumis au réseau de lutte contre les crimes financiers du département du Trésor américain (FinCEN).

Podcast | Tu étais où le 14 janvier ?

Pendant un an, en préparation des dix ans de la révolution, Inkyfada revient sur les événements du 14 janvier 2011 à Tunis, à travers des récits personnels d’individus qui y étaient, en proposant une documentation alternative de l’Histoire contemporaine, basée sur plusieurs perspectives.

Amira, comptable dans un hôtel, suspendue pendant le Covid-19, 730 dinars par mois

Amira*, 27 ans, est comptable dans un hôtel all-inclusive, à Djerba. Avec l’arrivée du coronavirus, tout s’est arrêté pour elle. Depuis le confinement commencé au mois de mars, jusqu’au mois d’août, elle n’a ni travaillé ni perçu son salaire. Grâce aux quelques touristes qui commencent timidement à revenir passer l’été en Tunisie, elle vient de retrouver son emploi mais sa situation reste incertaine.
| 22 Août 2020

Zied,‌ ‌contrôleur‌ ‌financier,‌ ‌750‌ ‌dinars‌ ‌par‌ ‌mois‌

Zied‌ ‌revit.‌ ‌En mai, après‌ ‌six‌ ‌semaines‌ ‌de‌ ‌confinement‌ ‌sanitaire,‌ ‌le‌ ‌jeune‌ ‌homme‌ retrouve‌ ‌le‌ ‌chemin‌ ‌de‌ ‌son‌ ‌café‌ ‌habituel‌ ‌pour‌ ‌un‌ ‌premier‌ ‌expresso‌ ‌déconfiné.‌ ‌‌“Une‌ renaissance !”‌,‌ ‌s’exclame-t-il.‌ ‌La‌ ‌vie‌ ‌reprend,‌ ‌le‌ ‌travail‌ ‌aussi,‌ ‌comme‌ ‌avant‌ l’épidémie.‌
| 24 Juillet 2020

Baya, le confinement en télétravail, 1100 dinars par mois

D’habitude, Baya passe ses journées derrière son ordinateur dans son bureau, téléphone à la main, enchaînant les rendez-vous. Avec l’annonce du confinement pour endiguer l’épidémie du Covid-19, elle a dû passer en télétravail et en a profité pour retourner chez ses parents dans les environs de Nabeul. “Je ne voulais pas rester seule dans mon studio. Ici, je peux profiter de ma famille tout en travaillant.”

| 23 Mai 2020

Le dilemme de la justice antiterroriste

Cette série illustrée est une plongée inédite dans les rouages de la justice antiterroriste tunisienne. Elle prolonge le documentaire Daech, le dilemme de la justice et compile plus de deux ans d’enquêtes et d’entretiens pour tenter d’éclairer les enjeux de l’antiterrorisme en Tunisie.

Pour la première fois, une équipe a obtenu l’autorisation de dessiner les audiences d’accusé·es dans des affaires liées au terrorisme en Tunisie et eu accès aux entrailles du tribunal avec des entretiens exclusifs auprès de magistrat·es et avocat·es tunisien·nes en charge de dossiers emblématiques. 

Depuis les audiences au coeur du Palais de Justice de Tunis, aux origines historiques du “désastre”, en passant par les risques liées à la détention, aux mesures de contrôle arbitraires ou au retour des Tunisien·nes détenu·es en zone de conflit, les 5 épisodes de cette série explorent les multiples facettes du jihadisme et de la lutte antiterroriste en Tunisie. 

| 27 Juin 2020

VENDEUSES IVOIRIENNES À TUNIS, CONFINÉES DANS LA PRÉCARITÉ

Il y a quelques années, dans la banlieue nord de Tunis, un petit groupe de femmes, principalement originaires de Côte d'Ivoire, s’est installé un matin dans un marché principalement géré par des hommes tunisiens. Avec le temps, en vendant des produits de leur pays d'origine, ces femmes sont devenues un point d'ancrage pour la communauté subsaharienne, grandissante dans le quartier. Avec la fermeture du marché pendant l’épidémie du Covid-19. ces vendeuses ont été plongées pendant plusieurs semaines dans un confinement précaire.
| 25 Septembre 2020 | 17 minutes
Thématique

Indymedia

IndyMedia: Une série de podcasts qui documente la scène médiatique indépendante* dans le monde arabe, une collaboration entre Sowt et Inkyfada.

Confi-Doc Vivre au temps du coronavirus

Mars, avril, mai 2020. Un temps suspendu”… “Dans le noir”… “On se retrouve seul”... “à travers deux temps antagonistes”… “En attendant la résurrection”…

Cinq réalisatrices partagent leurs pensées, leurs univers mais aussi leurs craintes et leurs peurs dans un climat d’incertitude. 

Pour dépeindre la situation actuelle dans un monde mis à l’arrêt par le coronavirus, ces cinq cinéastes ont réalisé cinq courts métrages pour partager des expériences individuelles et inédites. 

| 08 Juin 2020

El Kamour, les protestations continuent sous la répression

Dans la nuit du 20 au 21 juin, un peu avant minuit, des policiers démantèlent les camps des manifestants du mouvement d'El Kamour, dans la région de Tataouine. Le gouvernorat devient le théâtre de violences entre les forces de l’ordre et les protestataires. Depuis trois ans, El Kamour est dans une impasse.

| 30 Juillet 2020 | 7 minutes

"Étrangère dans mon propre pays" : un droit non garanti à la nationalité tunisienne

Malgré une importante réforme du Code de la nationalité tunisienne en 2010, de nombreux obstacles subsistent sur la voie de la revendication de la citoyenneté tunisienne, en particulier pour les personnes nées en dehors de la Tunisie, de mère tunisienne et de père non tunisien. Dans un pays où environ 10% de sa population vit à l'étranger, les conséquences personnelles et politiques de ce système non codifié sont considérables. En clair.
| 07 Juillet 2020 | 20 minutes

Mamadou, footballeur sous une fausse identité en Tunisie

Yassine Ben Mohamed*, milieu gauche, s’empare du ballon de foot et marque un but. Dans les gradins, les supporters de l’équipe scandent son nom pour le féliciter “Ben Mohamed ! Ben Mohamed !”. Sauf que ce joueur n’existe pas vraiment. Derrière Yassine Ben Mohamed se cache Mamadou*, Ivoirien sans-papiers en Tunisie.

| 04 Août 2020 | 15 minutes

Fichage S17, un monstre échappe à son créateur

Le mercredi 5 septembre 2018, Mohamed Dhia Arab s’asperge d’essence, sort un briquet et s’immole silencieusement devant le commissariat de Menzel Bouzelfa, sous le regard des policier·es. Pour les proches du jeune homme, cela ne fait aucun doute : Mohamed Dhia s’est suicidé car il était fiché S17, lui donnant le sentiment de vivre dans une prison à ciel ouvert. Interdiction de quitter le territoire, surveillance permanente par les forces de l’ordre... Comme lui, ils et elles sont des milliers à être fiché·es, parfois sans même le savoir, au mépris de leurs droits fondamentaux.
| 28 Juillet 2020 | 20 minutes
Thématique

Le drame des migrant.es

Face à la fermeture récente de la route grecque à la suite de l’accord UE-Turquie, et à celle de la frontière Maroc-Espagne depuis une décennie, la Libye reste le seul point de départ actif pour mettre le cap sur l’Europe. Mais cette route est aussi la plus dangereuse, que se passe-t-il au milieu de la Méditerranée?

Covid-19 en Tunisie : Concentration et abus de pouvoir sous couvert d’épidémie

Confinement, interdiction de se déplacer, couvre-feu… Pour endiguer l’épidémie du Covid-19, les autorités ont instauré l'état d’exception et pris de nombreuses mesures restrictives au nom de la protection de la population. Avec plus de 5000 arrestations pendant l’épidémie, le renforcement sécuritaire au nom de la crise sanitaire inquiète. En clair.

| 30 Juin 2020 | 10 minutes

L'épidémie de Covid-19 en Tunisie en chiffres

En Tunisie, l'épidémie de Covid-19 a permis de mettre la lumière sur les capacités des hôpitaux publics et du secteur de la Santé en général. Plus de 3 mois après l'annonce du premier cas détecté et à l'approche de la réouverture des frontières, la crise sanitaire semble, pour le moment, sous contrôle. Retour en chiffres et en infographies sur une crise qui a mis à rude épreuve autant les autorités que la population.
| 14 Juin 2020 | 15 minutes

Torture et détention, une machine à radicaliser

Les accusé·es de terrorisme ont souvent droit à un “traitement préférentiel” : arrestations brutales, incarcérations systématiques dans des conditions dégradantes sans distinction de la gravité du délit, actes de torture... Et quand ils et elles sont ensuite jeté·es en prison, mélangé·es sans distinction aux détenu·es de droit commun, la machine à radicalisation s’enclenche dans les cellules.

| 21 Juillet 2020 | 20 minutes

Des revenant·es qui ne reviennent pas

Faut-il rapatrier massivement les ex-combattant·es tunisien·nes de l’État islamique pour les juger ? Cette question divise en Tunisie : pour beaucoup, il n’en est pas question. Alors même qu’il serait hasardeux aujourd’hui d’avancer le nombre exact de revenant·es potentiel·les compte tenu de la variation des estimations, le Conseil national de Sécurité a tranché : pour l’instant, seul·es quelques-un·es pourront revenir. Mais du côté de la justice, se pose le problème de la garantie de procès équitables. 

| 13 Juillet 2020 | 20 minutes