La street food en Tunisie : un petit creux législatif

A Bab Khadra, au cœur de Tunis, les client·es s’entassent devant le food truck de Habib El Bey, qui connaît un succès grandissant. Mais le 30 avril 2022, en plein ramadan, tout s’arrête : des policiers débarquent et arrêtent Habib El Bey car ce dernier ne possède pas d’autorisation.  Sauf qu’en Tunisie, aucun texte de loi ne régule la street food, ce qui laisse les vendeur·ses à la merci des galères administratives et des intimidations des forces de l’ordre.
| 21 Mai 2022

Les non-vacciné·es contre le Covid-19, entre méfiance et inégalités

Après la progression fulgurante du taux de vaccination entre l’été et décembre 2021, la campagne bat de l’aile. Entre méfiance, lassitude et difficultés d’accès, une multitude de lacunes persistent sans que l’Etat ne parvienne à les combler.
| 19 Mai 2022

Les dernières productions d’inkyfada Podcast

inkyfada podcast est la première plateforme entièrement dédiée aux podcasts natifs en Tunisie. Découvrez nos différent·es enquêtes, documentaires, séries de podcast, articles audios mis en musique et autres récits, sous-titré·es en arabe, français et anglais.



Ahmed, 41 ans, en attente du statut de réfugié, 400 dinars par mois

Après avoir été violemment agressé et menacé, Ahmed a dû fuir son pays. Cela fait plus de trois ans qu’il a déposé une demande d’asile en Tunisie et reste en attente d’une réponse du Haut commissariat aux réfugiés (HCR), qui tarde à venir.
| 22 Mai 2022

Siwar, 25 ans, propriétaire d’un salon de beauté, 2900 dinars par mois

Passionnée de stylisme ongulaire depuis l’adolescence, Siwar a réalisé son rêve en ouvrant son propre salon il y a quelques mois. Malgré les difficultés d’une telle décision, la jeune femme se sent aujourd’hui épanouie et ne regrette pas son choix.
| 10 Avril 2022

Bayrem, étudiant et monteur pour la télévision, 1762,5 dinars par mois, une stabilité précaire

Bayrem est arrivé en Tunisie grâce à une bourse d’étude. En plus de son master, il est monteur vidéo pour une télévision étrangère. Mais alors qu’il devrait toucher 2000 dinars par mois, les diminutions de salaires et les retards chroniques le mettent en difficulté. 
| 27 Mars 2022

Tué·es par la police depuis 2011 : les violences policières en chiffres

Plusieurs Tunisien·nes ont perdu la vie suite à des violences excessives de la police. Parmi ces victimes, presque aucune n'a eu accès à un procès équitable. Au contraire, les preuves et les témoignages se perdent dans les dédales du système judiciaire. La plupart de ces affaires n’ont pas encore franchi le stade de la recherche préliminaire ou de l’enquête, témoignant d'une impunité récurrente.

Nouvelle ISIE : les 7 membres sont nommé·es par Kais Saied

Le 9 mai 2022, Kaïs Saïed a dévoilé l'identité des membres de la nouvelle Instance Supérieure Indépendante pour les Elections. Une annonce qui intervient 15 jours après que le président ait publié un décret-loi portant modification de la composition de cette instance et ce à moins de 90 jours de l'organisation d'un référendum national. inkyfada revient sur cette nouvelle ISIE en infographies. 
| 11 Mai 2022
Thématique

Crise du Covid-19 en Tunisie

Un virus se propage et tout le système est bousculé. Comment le secteur de la santé affronte-t-il cette pandémie, quelles politiques sont appliquées et comment elles impactent l'ensemble des secteurs ?
PandoraPapers

Toutes les enquêtes sur les Pandora Papers en Tunisie

Plus de 11,9 millions de documents fuités de cabinets spécialisés dans la finance offshore. L’enquête menée par le Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ) et près de 150 médias partenaires à travers le monde - dont inkyfada - est jusqu’à présent la plus grande collaboration journalistique de l’histoire.

25 juillet, les pleins pouvoirs aux mains de Kaïs Saied

Le 25 juillet 2021, le président de la République Kaïs Saied active l'article 80, limoge le Chef du gouvernement, suspend toutes les activités de l'Assemblée et prend les pleins pouvoirs. Quels sont les enjeux d'une telle décision ? Quelles sont les dérives possibles ? inkyfada revient sur les conséquences et les incertitudes du 25 juillet.

12 mai 1881, quand la Tunisie devient une possession française

Le 12 mai 1881, Sadok Bey est dans son palais de Ksar Saïd au Bardo lorsque l’armée française débarque et encercle sa résidence. Il doit signer un traité dont il prend à peine connaissance, le jour même. Après une intense réflexion, il finit par accepter. Cet ultimatum signe le début du “protectorat” français sur la Tunisie…
| 12 Mai 2022
Thématique

La crise de la gestion des déchets

Voilà quelques années que la Tunisie s’est transformée en “décharge à ciel ouvert”. Entre blocage et nécessité de réformer le système, la collecte des poubelles est devenue un calvaire aussi bien pour les citoyens que pour les agents municipaux.

Naufrage au large de Gabès : une catastrophe de plus pour les pêcheurs du golfe

 Le naufrage d’un pétrolier au large de Gabès a ravivé la crainte d’une marée noire dans cette région déjà fortement polluée. Le danger est à priori écarté mais cela ne rassure pas forcément les pêcheurs locaux : cela fait des années que leurs conditions de travail ne font que se dégrader à cause de la pollution. Photoreportage
| 05 Mai 2022

De Zarzis à Tunis, les exilé·es manifestent contre le manque de protection du HCR

Face au manque de protection du Haut Commissariat aux réfugiés (HCR), des exilé·es manifestent pour demander leur évacuation de Tunisie. Après avoir occupé les bureaux de l’agence à Zarzis pendant plusieurs semaines, ils et elles sont venu·es “pour faire valoir [leurs] droits et avoir une assistance” devant son siège à Tunis. Reportage.
| 23 Avril 2022

“C’est notre soleil” : à Segdoud, la lutte pour la souveraineté énergétique

À Segdoud, petit village dans la région de Gafsa, un méga projet solaire est sur le point de voir le jour. Entre appropriation des terres et défaut d’engagement social, il ne fait pas l’unanimité. 
| 22 Avril 2022

Au coeur du Projet : La nouvelle série d’inkyfada podcast

La victoire écrasante de Kais Saied, lors des élections présidentielles de 2019 mérite que l’on s’interroge sur ses causes, ses conséquences et contributeur·trices. Inkyfada tente avec “Au cœur du Projet”, un podcast de quatre épisodes, de présenter les membres de sa campagne électorale et celles et ceux qui se considèrent “au cœur du Projet politique” représenté par Kais Saied. Après le 25 juillet, avec les changements entamés au sein de l’arsenal juridique, ce Projet se précise de plus en plus.
| 20 Avril 2022
Thématique

Violences faites aux femmes, la parole se libère

#EnaZeda, le MeToo tunisien explose en 2019 après la diffusion de photos d’un député se masturbant devant un lycée. Un mouvement se déclenche, la parole se libère et le harcèlement et les violences subies par les femmes sont mis·es en lumière.

Cartographie sonore dans le centre-ville de Tunis

Les sons du 14 janvier

Pendant un an, Inkyfada est revenue sur les événements du 14 janvier 2011 à Tunis, à travers des récits personnels d’individus qui y étaient, en proposant une documentation alternative de l’Histoire contemporaine, basée sur plusieurs perspectives. Des extraits ont été assemblés pour créer une cartographie sonore de cette journée qui a vu le destin de tout un pays basculer.