Un dimanche sur deux, inkyfada détaille les revenus et dépenses de Tunisien·nes et de personnes résident·es en Tunisie, La rubrique Stouchi tire son origine de la rubrique "Votre porte-monnaie au rayon X" du site français Rue89.

Siwar, 25 ans, propriétaire d’un salon de beauté, 2900 dinars par mois

| 10 Avril 2022
Passionnée de stylisme ongulaire depuis l’adolescence, Siwar a réalisé son rêve en ouvrant son propre salon il y a quelques mois. Malgré les difficultés d’une telle décision, la jeune femme se sent aujourd’hui épanouie et ne regrette pas son choix.

Bayrem, étudiant et monteur pour la télévision, 1762,5 dinars par mois, une stabilité précaire

| 27 Mars 2022
Bayrem est arrivé en Tunisie grâce à une bourse d’étude. En plus de son master, il est monteur vidéo pour une télévision étrangère. Mais alors qu’il devrait toucher 2000 dinars par mois, les diminutions de salaires et les retards chroniques le mettent en difficulté. 

Salwa, 45 ans, professeure universitaire et chercheuse dans une institution publique, 3059 par mois

| 19 Mars 2022
Derrière son bureau débordant de dossiers, de projets de recherche et d’échantillons, Salwa* est enseignante dans une institution publique au Campus universitaire d’El-Manar. Son travail consiste à enseigner, à superviser les recherches de ses étudiant·es et à assurer plusieurs tâches dans différents projets de recherche.

Anis, 36 ans, 5000 dinars par mois, des privilèges et des projets

| 13 Mars 2022
Depuis deux ans, Anis aménage un local de 500 m² pour en faire un magasin de vêtements. Entre le loyer, les factures et les marchandises, Anis n’en tire pour l'instant presque aucun bénéfice. Mais il n’y a pas lieu de s’inquiéter : grâce à son père qui lui a fourni du travail et qui lui donne facilement de l’argent, Anis s’en sort sans problème. 

Amira, 25 ans, surveillante dans une école française, 700 dinars par mois

| 06 Mars 2022
Contrainte à abandonner ses études d'ingénierie routière, elle se retrouve entourée d’enfants dans une cour d’une école française. 

Mohsen 63 ans, retraité encore au travail, 2697 dinars par mois

| 13 Février 2022
Pharmacien, vendeur de bois, apiculteur… Mohsen, 63 ans et retraité, a de nombreuses casquettes.
Afficher plus de contenu