Un dimanche sur deux, inkyfada détaille les revenus et dépenses de Tunisien·nes et de personnes résident·es en Tunisie, La rubrique Stouchi tire son origine de la rubrique "Votre porte-monnaie au rayon X" du site français Rue89.

Asma et Nabil, 12.505 dinars par mois, “dépenser sans compter”
| 21 Janvier 2024
Asma*, 66 ans et Nabil*, 58 ans, sont marié·es depuis bientôt 30 ans. Quand les deux se rencontrent, elle vient d’ouvrir sa pharmacie et il exerce en tant que menuisier. Des années plus tard, le couple a désormais trois enfants, dont deux sont encore à leur charge. Malgré des revenus élevés, Asma et Nabil admettent “dépenser tout ce qu’[ils] gagnent”. Plongée dans leur porte-monnaie.
Ilyes, 22 ans, basketteur et étudiant en médecine dentaire, 1600 dinars
| 10 Décembre 2023
À la fois étudiant en médecine dentaire et joueur professionnel de basketball, Ilyes jongle entre les études et sa carrière sportive. Il se déplace chaque jour à Sousse pour suivre ses entraînements puis regagne sa faculté à Monastir pour assister à ses cours. Pour y parvenir, le jeune athlète suit "une routine très rigoureuse" motivée par une grande passion pour ces deux domaines d'activité. Plongée dans son porte-monnaie.
Samar, 22 ans, opératrice de nuit dans un centre d'appel, 1400 dt par mois
| 12 Novembre 2023
En recherche d’indépendance, Samar*, jeune étudiante, a commencé à travailler dans un centre d’appel nocturne pour pouvoir louer un appartement et dépenser son argent comme elle l’entend. Mais en plus des horaires difficiles, les conditions de travail imposées par ses employeurs ont des conséquences sur ses études et son rythme de vie.
Yassine, 19 ans, étudiant et gérant d’une petite entreprise, 1500 dinars par mois
| 15 Octobre 2023
"Pour moi, l'argent n'est pas la priorité. Je le fais réellement par passion", affirme Yassine, un étudiant qui jongle entre ses cours à l'université et la gestion d'une petite entreprise. Il est à la tête d'une entreprise spécialisée dans la vente de t-shirts et travaille également en freelance.
Zakaria, 32 ans, surveillant, 1724 dt par mois, de prêt en prêt
| 17 Septembre 2023
Surveillant de nuit dans un centre de formation agricole, Zakaria veut maintenir un certain train de vie, entre ses sorties dans la capitale et sa passion pour les jeux vidéo. Il ne se prive de rien et en conséquence, il cumule les emprunts. Plongée dans son porte-monnaie. 
Wided, 51 ans, comptable dans une entreprise, 1400 dinars par mois
| 19 Août 2023
Née et élevée en France, Wided rentre subitement en Tunisie, ne connaissant pas un mot d'arabe. Elle réussit à obtenir un diplôme de comptabilité dans un lycée tunisien, trouve un emploi et rencontre son mari. Mariée depuis 28 ans et mère d'une fille, Wided jongle entre sa vie de famille et son travail. Cependant, la situation du pays, et notamment la pénurie de médicaments, affecte sa situation financière.
Afficher plus de contenu