enquêtes

À l'origine du désastre

| 04 Juillet 2020 | 15 minutes

Depuis l’attentat de la Ghriba en 2002 puis l’attaque de Soliman en 2007, la propagande présentant la Tunisie comme étrangère au phénomène extrémiste a volé en éclats. En 2011, l’amnistie générale de tous·tes les prisonnier·es politiques, dont les attaquants de Soliman, a contribué à la fragilité sécuritaire. Entre laxisme politique et resserrement sécuritaire, le traitement des affaires liées au terrorisme en Tunisie ces deux dernières décennies, donne un éclairage nécessaire pour comprendre les problématiques actuelles.

Les entrailles du palais de justice de Tunis

| 27 Juin 2020 | 20 minutes

Dans la salle d’audience n°6, les accusé·es défilent, devant les juges et avocat·es, sous le regard anxieux de leur famille. Sous la pression, une jeune femme s’écroule. Dans le public, son père pleure, impuissant. Au cœur du palais de Justice, les audiences s’enchaînent à l’infini, condamnant des centaines d’accusé·es lié·es de près ou de loin à des affaires de terrorisme. Ces jeunes sont l’incarnation d’un débat douloureux qui agite la justice, la sécurité et l’opinion publique.

Tunisair et Ben Ali, un système impuni au service d’un dictateur

| 31 Janvier 2020 | 20 minutes
Sous la dictature de Zine El Abidine Ben Ali, tous les moyens sont bons pour satisfaire le président et son entourage. Entre 2008 et 2009, Tunisair est au coeur de deux transactions dont les seul·es bénéficiaires ont été la famille présidentielle. Que ce soit pour vendre des actions détenues par la compagnie à destination des proches du président ou pour acquérir un nouvel avion présidentiel dès que le chef d’État l’exige, tout le système est capable de se mettre en branle à la moindre demande. Depuis, Tunisair n’a connu que des difficultés et des pertes et la loi dite de réconciliation a permis d’enterrer ce dossier.

#EnaZeda : Aymen Hacen à l'ENS, dix ans d'impunité

| 07 Janvier 2020 | 20 minutes
Avec la vague de libération de la parole initiée par le mouvement #EnaZeda depuis le mois d'octobre, des étudiantes de l’ENS Tunis dénoncent publiquement le harcèlement moral et sexuel d’un de leurs professeurs, Aymen Hacen. Le 26 décembre 2019, il a finalement été suspendu de ses fonctions par le rectorat, le temps de l’enquête. Comment a-t-il pu mener ses agissements en toute impunité alors que des femmes ont lancé l’alerte depuis plus de dix ans ? 

Révélations China Cables : Arrêter et interner en masse par algorithme, les modes opératoires de la Chine

| 28 Novembre 2019 | 20 minutes

Une nouvelle fuite de documents hautement confidentiels du gouvernement chinois a révélé l’existence de manuels opératoires visant à gérer et organiser des camps de détention de masse dans le Xinjiang. En plus de ces preuves d’internement massif, ces documents exposent les mécanismes d’un système orwellien de surveillance de masse et d’une politique de "police préventive”.

Les revenantes : retourner en Tunisie après l'État islamique

| 30 Août 2019 | 15 minutes

Au nord de la Syrie, dans le camp Roj, des centaines de femmes sont retenu·es par les forces kurdes, depuis le recul de l’État islamique. Parmi elles, plusieurs Tunisiennes et leurs enfants. Certain·es cherchent à revenir en Tunisie, par tous les moyens.  

Afficher plus de contenu