enquêtes

Constructions illégales à Carthage : à qui la faute ?

| 30 Août 2021 | 10 minutes
Malgré les avertissements répétés de l’Unesco et les alertes de la société civile, les constructions illégales continuent de sévir à Carthage. Inkyfada a enquêté sur les causes de ce fléau de longue date, entre impuissance de la municipalité, manque de moyens du ministère de la Culture, et absence de volonté politique.

Suppression des autorisations : l'opacité du gouvernement sur une mesure dictée par l'Union Européenne

| 22 Juillet 2021 | 10 minutes
Le 20 juin dernier, le gouvernement a communiqué sur la suppression d’autorisations dans plusieurs secteurs d'activité. Inkyfada a enquêté sur l'application réelle de ces annonces, les secteurs concernés, et décrypté les raisons d'un tel timing, lié à un programme d’appui budgétaire de l'Union européenne... tout cela dans une opacité totale entretenue par les responsables politiques.

Déchets italiens | volet 2 : de nouveaux protagonistes venus d’Italie

| 07 Mai 2021 | 6 minutes
Inkyfada, le média d’investigation italien IrpiMedia et la télévision publique italienne RaiNews24 reviennent sur la genèse italienne de la vaste affaire de corruption autour des déchets italiens, avec l’entrée en jeu de nouveaux protagonistes. Près d’un an après l’arrivée des premiers déchets ménagers importés illégalement d’Italie fin mai 2020, la majeure partie de la cargaison est encore aujourd’hui bloquée au port de Sousse.

Déchets italiens : derrière le scandale environnemental, une vaste affaire de corruption

| 11 Février 2021 | 12 minutes
Depuis plusieurs mois, une importante affaire d’importation illégale de déchets ménagers venus d’Italie secoue le pays. Outre le scandale environnemental, de nombreux documents obtenus par inkyfada et le réseau d’investigation italien IrpiMedia corroborent la piste d’un vaste réseau de corruption.

Au cœur des réseaux de trafic d’êtres humains en Libye

| 01 Décembre 2020 | 15 minutes
 “Même d’ici, à Agadez, je peux vous vendre en Libye. Parce que tous les passeurs qui sont ici connaissent les bons et les mauvais chauffeurs. Ils savent très bien à qui s’adresser s’ils veulent vendre leurs migrants”, affirme Abdoulaye*, un migrant devenu passeur au nord du Niger. Même s’il dit que ce n’est pas son intention, les migrant·es qu’il envoie en Libye se retrouvent parfois au cœur des réseaux de trafic d’êtres humains.  

En Italie, l'expulsion opaque des migrant·es tunisien·nes

| 26 Novembre 2020 | 10 minutes
Renégocié en août 2020, un accord bilatéral tuniso-italien autorise Rome à rapatrier les migrant·es tunisien·nes. Comme le dénonce la société civile, l’opacité des procédures permet aux autorités de pousser les migrant·es à l’expulsion sans qu’ils et elles ne connaissent leurs droits et sans avoir la possibilité de demander l’asile. Récit d’une traversée à l’envers, de l’Italie à la Tunisie.
Afficher plus de contenu