Thématiques
Explorer les archives, rapporter les récits de mémoire et écrire l’histoire : pour appréhender notre monde contemporain, inkyfada puise dans les sources du passé afin de comprendre au mieux le présent.
Face au mur infranchissable de l’Europe forteresse, les routes migratoires font de plus en plus de victimes. Érigée en danger sécuritaire, la question de la migration est érigée en priorité dans le cadre des politiques euro-méditerranéennes qui se font souvent au détriment des pays du Sud.
Depuis ses débuts, inkyfada, en tant que média résolument féministe, vise à dénoncer toutes formes de discriminations basées sur le genre ou l’orientation sexuelle - toujours à partir d’une perspective intersectionnelle - et souligne les oppressions vécues par les femmes que ce soit de la part de l’Etat, au sein du foyer ou dans la sphère professionnelle.
Dans un contexte de crise économique toujours de plus en plus pesante, la gestion des finances publiques est au cœur des préoccupations du pays. Les impasses budgétaires sont importantes et les négociations avec les fonds étrangers, comme le FMI, sont de plus en plus tendues, alors que la Tunisie est au bord du défaut de paiement.
Depuis la chute de la maison Ben Ali jusqu’au raz-de-marée électoral inattendu en faveur de Kaïs Saïed en septembre 2019, puis son coup de force le 25 juillet 2021, le système politique tunisien est en bouleversement permanent. Après plus de 50 ans de dictature, les acteurs et actrices politiques du pays doivent désormais composer avec de nouveaux enjeux face à une population toujours dans l’attente de changements.
Depuis la révolution de 2011, les libertés individuelles et collectives ont fait l'objet de nombreux débats politiques et législatifs. Mais les attaques régulières contre la presse, les enfermements abusifs ou les restrictions liées à la crise du Covid-19 sont autant d’obstacles à l’instauration d’un véritable État de droit.
Afficher plus de contenu