Tunis sous les masques

| 29 Mai 2020

Depuis l’annonce du confinement général à Tunis, à la fin du mois de mars, les rues se sont vidées. Au fil des jours, chacun·e s’adapte à un nouveau mode de vie. Pendant ce mois de Ramadan inédit, puis le déconfinement progressif, les visages avancent masqués ou se retranchent à l’intérieur, une fois le soleil couché et le couvre-feu instauré.

Baya, le confinement en télétravail, 1100 dinars par mois

| 23 Mai 2020

D’habitude, Baya passe ses journées derrière son ordinateur dans son bureau, téléphone à la main, enchaînant les rendez-vous. Avec l’annonce du confinement pour endiguer l’épidémie du Covid-19, elle a dû passer en télétravail et en a profité pour retourner chez ses parents dans les environs de Nabeul. “Je ne voulais pas rester seule dans mon studio. Ici, je peux profiter de ma famille tout en travaillant.”

Covid-19 : l’impossible retour des Tunisien·nes décédé·es en France

| 21 Mai 2020 | 7 minutes

Plus de laissez-passer pour les mort·es du Covid-19. Avec la fermeture des frontières, les familles des quelque 134 Tunisien·nes décédé·es en France ne peuvent plus rapatrier leurs mort·es. Obligées de les enterrer sur place, beaucoup souffrent de ne pas pouvoir honorer les dernières volontés de leurs proches.

Vendeuses ivoiriennes à Tunis, confinées dans la précarité

| 20 Mai 2020 | 10 minutes

Il y a quelques années, dans la banlieue nord de Tunis, un petit groupe de femmes, principalement originaires de Côte d'Ivoire, s’est installé un matin dans un marché principalement géré par des hommes tunisiens. Avec le temps, en vendant des produits de leur pays d'origine, ces femmes sont devenues un point d'ancrage pour la communauté subsaharienne, grandissante dans le quartier. Avec la fermeture du marché pendant l’épidémie du Covid-19. ces vendeuses ont été plongées pendant plusieurs semaines dans un confinement précaire.

Épisode 5 : Portes ouvertes

| 14 Mai 2020 | 24 minutes

14 janvier 2011. Bakhta El Cadhi, syndicaliste et militante féministe, descend manifester avec sa fille Haïfa Jmour, comme des milliers d'autres. Au moment où les violences policières éclatent, elles sont séparées et se réfugient chacune dans un appartement, à quelques dizaines de mètres l'une de l'autre. Mais leurs expériences seront sensiblement différentes. Derrière les portes des appartements du centre-ville, des moments paisibles ou angoissants seront vécus en ce jour historique et contribuent à leur manière à documenter cette mémoire invisible.

Covid-19 : Masques, le grand cafouillage des autorités

| 13 Mai 2020 | 15 minutes

“Après le confinement, tout le monde devra porter des masques”, assurait le ministre de la Santé Abdellatif Mekki le 5 avril, alors que les autorités affirmaient le contraire quelques semaines auparavant. Arrivés tardivement sur le marché, ces dispositifs sont de plus en plus visibles dans les pharmacies et les étals de rue, contrastant avec le manque flagrant au début de l’épidémie. En coulisses, la production est sans cesse retardée et les directives restent floues.

Covid-19 : Chronologie de la gestion de l'épidémie en Tunisie

| 23 Avril 2020 | 10 minutes

À peine deux mois après la mise en place de premières mesures de sensibilisation contre le Covid-19, le confinement général est annoncé dans toute la Tunisie. Depuis le début de l’année, le gouvernement et les instances nationales essaient tant bien que mal de se préparer à la crise sanitaire internationale. Fermeture des frontières, couvre-feu, aides sociales... Retour chronologique sur l'ensemble des mesures instaurées à travers le pays. 

Leïla, la précarité au temps du Covid-19, 700 DT par mois

| 19 Avril 2020

Leïla* vit dans la banlieue sud de Tunis, mais travaille essentiellement à Ennasr, aux Berges du Lac et à la Soukra. Depuis l’âge de 20 ans, elle est aide ménagère, cuisinière ou nourrice selon les familles. Elle a vu grandir des enfants, accompagné des marié·es, et cuisiné les jours d’enterrement. Depuis l’annonce du confinement pour faire face à l’épidémie du Covid-19, elle a été obligée de tout arrêter.

Épisode 4 : Un commissariat en feu

| 14 Avril 2020 | 33 minutes
14 janvier 2011. Une maison à la Goulette qui fait office de QG pour la Révolution, une dizaine d’ami·es et une manifestation à préparer. À 11h du matin, ils et elles se dirigent vers le centre-ville. Séparé·es pendant des heures et après avoir vécu de nombreux rebondissements, ils et elles retournent à la Goulette, chacun·e de son côté. À leur arrivée, le commissariat collé à leur maison est en flammes et le groupe décide d’éteindre l’incendie, à contrecœur. Plus de neuf ans plus tard, en ligne depuis différents pays, Ghazi, Marion, Virginie, Wissal, Boumjida, Tarek, Juliette, Hayder, Charlene et Harzalli se remémorent cette journée et cette nuit inoubliables. Vivant l'expérience autant individuelle que collective du confinement en période d'épidémie du Covid-19, ils et elles comparent aussi cette épreuve présente à la période passée.

De la quarantaine au confinement

| 02 Avril 2020 | 19 minutes
Début mars 2020. Il n’y a que trois cas déclarés porteurs du nouveau coronavirus et la vie à Tunis est encore insouciante. Heythem est en soirée avec des ami·es. Il ne sait pas à ce moment-là qu’une des invitées est elle aussi positive, c’est la patiente n°4. Elle l’apprendra elle-même le surlendemain. Le jeune homme est prévenu par ses ami·es, puis par le ministère de la Santé. Il devra se placer en quarantaine et s’habituer à ce nouveau mode de vie. Dans cet épisode, Heythem raconte son isolement, une expérience individuelle qui deviendra rapidement une des expériences collectives contemporaines les plus impensées.

Covid-19 : Tout ce qu’il faut savoir sur la politique de dépistage en Tunisie

| 31 Mars 2020 | 10 minutes
Plus de 10.000 tests de référence et 500.000 tests rapides devraient être réalisés pour lutter contre l’épidémie du Covid-19 en Tunisie. Mais entre le 2 et le 28 mars, à peine plus de 3300 tests ont été effectués. La stratégie de dépistage massif tarde à se mettre en place, alors que le temps presse. Analyse.

Évolution du Covid-19 en Tunisie : Statistiques, prédictions et menaces

Mis à jour le 31.03.2020. Appel au confinement total, fermeture des frontières, distanciation sociale, mise en quarantaine forcée… avec 423 cas annoncés à la fin du mois, la progression s'accélère plus lentement que prévu. Mais pour le moment, la vitesse de propagation est importante et la situation au mois d'avril dépendra de l'efficacité de ces mesures. L’enjeu principal : la menace d’écroulement du système de santé, le faible nombre de dépistages et l’impossibilité de traiter toutes les victimes de cette pandémie inédite.
| 23 Mars 2020 | 15 minutes

Comment l'Europe contrôle ses frontières en Tunisie ?

| 20 Mars 2020 | 15 minutes

Entre les multiples programmes de coopération, les accords bilatéraux, les équipements fournis aux gardes-côtes, les pays européens et l'Union européenne investissent des millions d'euros en Tunisie pour la migration. Sous couvert de coopération mutuelle et de “promotion de la mobilité”, la priorité des programmes migratoires européens est avant tout l’externalisation des frontières. En clair.

Épisode 3 : Une nuit à l'hôtel

| 14 Mars 2020 | 30 minutes
14 janvier 2011. Nedra Ben Smail, psychanalyste, annule toutes ses séances de la journée. Ce jour-là, un appel “intuitif” la pousse à se rendre sur l’avenue Habib Bourguiba, comme des milliers d’autres manifestant·es. Au moment où la police commence la répression, à coups de matraques et de gaz lacrymogène, plus d’une centaine de personnes se réfugie dans son hôtel, le Carlton, situé en face du ministère de l’Intérieur. À l’annonce du couvre-feu, elle va devoir gérer la situation, les visites de la police mais aussi ses angoisses, ses dilemmes et son rapport à la violence. Elle raconte cette soirée où elle est à la fois témoin et protagoniste de moments qui feront “effraction” dans sa vie et qui marqueront un bouleversement à la fois collectif et individuel. Récit sonore d’une nuit à l’hôtel.

Hamrouni et Aziz, visages de travailleuse et travailleur du sexe

| 02 Mars 2020 | 13 minutes
Hamrouni* et Aziz* exercent le même métier sans avoir les mêmes droits. Elle est travailleuse du sexe légale tandis qu’il travaille clandestinement. Entre leurs rapports à la police ou le simple regard des riverains, leurs quotidiens ne se ressemblent en rien. Reportage sonore.

Épisode 2 : Vues d'en haut

| 14 Février 2020 | 24 minutes
14 janvier 2011. Dans ce deuxième épisode de la série, le photographe Hamideddine Bouali, vient de fêter son 50ème anniversaire lorsque son destin va basculer. Hamideddine le dit lui-même, il n'était pas militant et il avait peur, "comme la plupart des Tunisien·nes". Avant, il prenait des photos de Sidi Bou Saïd ou de la Médina, mais en ce vendredi 14 janvier, il a trouvé le courage de sortir son appareil photo "à bout portant" pour immortaliser cette journée historique, devant le ministère de l'Intérieur ou couvrir par hasard l'enterrement de Helmi, un jeune homme tué la veille. Sur les toits ou les balcons, il observe, multiplie les clichés et se libère. Depuis ce jour, le photographe se sent "faire partie du monde". Récit sonore d'images mémorables.

Chroniques d’une opération d’espionnage russe en Tunisie

| 06 Février 2020 | 26 minutes
Quatre employé·es de municipalités différentes, qui ne se connaissent pas, ont été condamné·es à des peines de prison ferme allant de 8 à 15 ans. Ils et elle ne s’imaginaient pas que leur vie allait basculer au moment où leurs chemins ont croisé celui de Mikhaïl Salikov et Kyamran Rasim Ogly Ragimov - dit Karim -, diplomates et espions russes. Enquête sonore.

Tunisair et Ben Ali, un système impuni au service d’un dictateur

Sous la dictature de Zine El Abidine Ben Ali, tous les moyens sont bons pour satisfaire le président et son entourage. Entre 2008 et 2009, Tunisair est au coeur de deux transactions dont les seul·es bénéficiaires ont été la famille présidentielle. Que ce soit pour vendre des actions détenues par la compagnie à destination des proches du président ou pour acquérir un nouvel avion présidentiel dès que le chef d’État l’exige, tout le système est capable de se mettre en branle à la moindre demande. Depuis, Tunisair n’a connu que des difficultés et des pertes et la loi dite de réconciliation a permis d’enterrer ce dossier.
| 31 Janvier 2020 | 20 minutes

Pesticides en Tunisie, le cadeau empoisonné

| 22 Janvier 2020 | 15 minutes

Dans les champs tunisiens, les pesticides sont partout. Les agriculteurs·trices n’arrivent plus à se passer de ces produits chimiques pour faire pousser leurs fruits et légumes et atteindre leur rendement. Mais peu surveillés et contrôlés, ces pesticides peuvent faire courir de nombreux risques aux consommateurs·trices. En clair. 

Ghassen, chef cuisinier sans travail fixe, 500 dinars par mois

| 17 Janvier 2020

Ghassen* a 43 ans. Il est chef cuisinier de formation mais n’arrive pas à trouver un emploi durable et bien payé dans son secteur. Également victime d’une escroquerie il y a six ans, il peine à stabiliser sa situation. Une vie intenable et fatigante moralement.

Afficher plus de contenu