À l'origine du désastre

| 04 Juillet 2020 | 15 minutes

Depuis l’attentat de la Ghriba en 2002 puis l’attaque de Soliman en 2007, la propagande présentant la Tunisie comme étrangère au phénomène extrémiste a volé en éclats. En 2011, l’amnistie générale de tous·tes les prisonnier·es politiques, dont les attaquants de Soliman, a contribué à la fragilité sécuritaire. Entre laxisme politique et resserrement sécuritaire, le traitement des affaires liées au terrorisme en Tunisie ces deux dernières décennies, donne un éclairage nécessaire pour comprendre les problématiques actuelles.

Covid-19 en Tunisie : Concentration et abus de pouvoir sous couvert d’épidémie

| 30 Juin 2020 | 10 minutes

Confinement, interdiction de se déplacer, couvre-feu… Pour endiguer l’épidémie du Covid-19, les autorités ont instauré l'État d’exception et pris de nombreuses mesures restrictives au nom de la protection de la population. Avec plus de 5000 arrestations pendant l’épidémie, le renforcement sécuritaire au nom de la crise sanitaire inquiète. En clair.

Les entrailles du palais de justice de Tunis

| 27 Juin 2020 | 20 minutes

Dans la salle d’audience n°6, les accusé·es défilent, devant les juges et avocat·es, sous le regard anxieux de leur famille. Sous la pression, une jeune femme s’écroule. Dans le public, son père pleure, impuissant. Au cœur du palais de Justice, les audiences s’enchaînent à l’infini, condamnant des centaines d’accusé·es lié·es de près ou de loin à des affaires de terrorisme. Ces jeunes sont l’incarnation d’un débat douloureux qui agite la justice, la sécurité et l’opinion publique.

Le dilemme de la justice antiterroriste

Cette série illustrée est une plongée inédite dans les rouages de la justice antiterroriste tunisienne. Elle prolonge le documentaire Daech, le dilemme de la justice et compile plus de deux ans d’enquêtes et d’entretiens pour tenter d’éclairer les enjeux de l’antiterrorisme en Tunisie.

Pour la première fois, une équipe a obtenu l’autorisation de dessiner les audiences d’accusé·es dans des affaires liées au terrorisme en Tunisie et eu accès aux entrailles du tribunal avec des entretiens exclusifs auprès de magistrat·es et avocat·es tunisien·nes en charge de dossiers emblématiques. 

Depuis les audiences au coeur du Palais de Justice de Tunis, aux origines historiques du “désastre”, en passant par les risques liées à la détention, aux mesures de contrôle arbitraires ou au retour des Tunisien·nes détenu·es en zone de conflit, les 5 épisodes de cette série explorent les multiples facettes du jihadisme et de la lutte antiterroriste en Tunisie. 

| 27 Juin 2020

Épisode 6 : Un champ de bataille

| 14 Juin 2020 | 22 minutes

13 mai 2020. Oussema, l’ingénieur son d’inkyfada, achève les derniers détails du cinquième épisode de la série. Là, entre deux réglages, il commence à raconter son 14 janvier. Les manifestations qui ont précédé, la conscience du danger, l’adrénaline de la lutte ou la solidarité entre les camarades, tout converge contre un seul ennemi : la Police, bras armé d’un système déjà fragilisé. Tunis se transforme alors en un champ de bataille, avec ses butins de guerre, ses tranchées, ses replis, ses victoires, ses blessures et ses victimes. Oussema se prête finalement au jeu et se retrouve à monter, habiller et mixer son propre récit.

L'épidémie de Covid-19 en Tunisie en chiffres

En Tunisie, l'épidémie de Covid-19 a permis de mettre la lumière sur les capacités des hôpitaux publics et du secteur de la Santé en général. Plus de 3 mois après l'annonce du premier cas détecté et à l'approche de la réouverture des frontières, la crise sanitaire semble, pour le moment, sous contrôle. Retour en chiffres et en infographies sur une crise qui a mis à rude épreuve autant les autorités que la population.
| 14 Juin 2020 | 15 minutes

Cléo, une militante transgenre réfugiée en Tunisie

| 09 Juin 2020 | 23 minutes
Originaire du Bénin, Cléo* a quitté son pays parce qu'elle est transgenre et militante. Elle vit en Tunisie depuis quelques années et a récemment obtenu le statut de réfugiée. Elle nous raconte son combat et son parcours.

Confi-Doc Vivre au temps du coronavirus

Mars, avril, mai 2020. Un temps suspendu”… “Dans le noir”… “On se retrouve seul”... “à travers deux temps antagonistes”… “En attendant la résurrection”…

Cinq réalisatrices partagent leurs pensées, leurs univers mais aussi leurs craintes et leurs peurs dans un climat d’incertitude. 

Pour dépeindre la situation actuelle dans un monde mis à l’arrêt par le coronavirus, ces cinq cinéastes ont réalisé cinq courts métrages pour partager des expériences individuelles et inédites. 

| 08 Juin 2020

Silencio

| 06 Juin 2020 | 6 minutes

La réalisatrice raconte le confinement à travers deux temps antagonistes : celui de la nature et celui de l'être humain...

En attendant la résurrection

| 06 Juin 2020 | 7 minutes

Le chef de gare

| 06 Juin 2020 | 6 minutes

Najib est chef de gare à Sidi Othman, en Tunisie. Depuis 20 ans, il vit au rythme du passage des trains. Mais aujourd'hui le temps semble suspendu.

Paralysis

| 06 Juin 2020 | 8 minutes

Mars 2020. Quand on se retrouve seul. Quand l’écriture n’est pas un exercice facile...

Deux mots

| 06 Juin 2020 | 5 minutes

Seulement deux mots dans le noir, on n'y verra rien. On y entendra seulement des coups de fil dans tous les sens

Tunis sous les masques

Depuis l’annonce du confinement général à Tunis, à la fin du mois de mars, les rues se sont vidées. Au fil des jours, chacun·e s’adapte à un nouveau mode de vie. Pendant ce mois de Ramadan inédit, puis le déconfinement progressif, les visages avancent masqués ou se retranchent à l’intérieur, une fois le soleil couché et le couvre-feu instauré.

| 29 Mai 2020

Baya, le confinement en télétravail, 1100 dinars par mois

| 23 Mai 2020

D’habitude, Baya passe ses journées derrière son ordinateur dans son bureau, téléphone à la main, enchaînant les rendez-vous. Avec l’annonce du confinement pour endiguer l’épidémie du Covid-19, elle a dû passer en télétravail et en a profité pour retourner chez ses parents dans les environs de Nabeul. “Je ne voulais pas rester seule dans mon studio. Ici, je peux profiter de ma famille tout en travaillant.”

Covid-19 : l’impossible retour des Tunisien·nes décédé·es en France

Plus de laissez-passer pour les mort·es du Covid-19. Avec la fermeture des frontières, les familles des quelque 134 Tunisien·nes décédé·es en France ne peuvent plus rapatrier leurs mort·es. Obligées de les enterrer sur place, beaucoup souffrent de ne pas pouvoir honorer les dernières volontés de leurs proches.

| 21 Mai 2020 | 7 minutes

Vendeuses ivoiriennes à Tunis, confinées dans la précarité

| 20 Mai 2020 | 10 minutes

Il y a quelques années, dans la banlieue nord de Tunis, un petit groupe de femmes, principalement originaires de Côte d'Ivoire, s’est installé un matin dans un marché principalement géré par des hommes tunisiens. Avec le temps, en vendant des produits de leur pays d'origine, ces femmes sont devenues un point d'ancrage pour la communauté subsaharienne, grandissante dans le quartier. Avec la fermeture du marché pendant l’épidémie du Covid-19. ces vendeuses ont été plongées pendant plusieurs semaines dans un confinement précaire.

Épisode 5 : Portes ouvertes

| 14 Mai 2020 | 24 minutes

14 janvier 2011. Bakhta El Cadhi, syndicaliste et militante féministe, descend manifester avec sa fille Haïfa Jmour, comme des milliers d'autres. Au moment où les violences policières éclatent, elles sont séparées et se réfugient chacune dans un appartement, à quelques dizaines de mètres l'une de l'autre. Mais leurs expériences seront sensiblement différentes. Derrière les portes des appartements du centre-ville, des moments paisibles ou angoissants seront vécus en ce jour historique et contribuent à leur manière à documenter cette mémoire invisible.

Covid-19 : Masques, le grand cafouillage des autorités

“Après le confinement, tout le monde devra porter des masques”, assurait le ministre de la Santé Abdellatif Mekki le 5 avril, alors que les autorités affirmaient le contraire quelques semaines auparavant. Arrivés tardivement sur le marché, ces dispositifs sont de plus en plus visibles dans les pharmacies et les étals de rue, contrastant avec le manque flagrant au début de l’épidémie. En coulisses, la production est sans cesse retardée et les directives restent floues.

| 13 Mai 2020 | 15 minutes

Covid-19 : Chronologie de la gestion de l'épidémie en Tunisie

| 23 Avril 2020 | 10 minutes

À peine deux mois après la mise en place de premières mesures de sensibilisation contre le Covid-19, le confinement général est annoncé dans toute la Tunisie. Depuis le début de l’année, le gouvernement et les instances nationales essaient tant bien que mal de se préparer à la crise sanitaire internationale. Fermeture des frontières, couvre-feu, aides sociales... Retour chronologique sur l'ensemble des mesures instaurées à travers le pays. 

Afficher plus de contenu