Menu

Documentaire sonore

Un Sit-In en plein désert

Juin 2017, pendant Ramadan. Plus de 40° à l’ombre, en plein désert. Raouf, Zoubeir, Ali, Tarek et leurs amis, ont installé leurs tentes à côté de la vanne d’El Kamour. À travers leur vie en communauté, entre des éclats de rire et des moments de détresse, ils racontent leur périple ponctué d’espoirs et de doutes. Après des mois de négociations, de manifestations et de tensions avec le gouvernement, après la fermeture de la vanne, le drame du 22 mai et la signature de l’accord, ils ont retenu l’essentiel : l’apprentissage de la démocratie, la solidarité dans la lutte et un mot d’ordre. On ne lâche rien.

Photoreportage

Un combat interstellaire

Sous la lumière interstellaire de la voie lactée, une parcelle du désert s’éclaire. C’est là que les protestataires d’El Kamour ont élu domicile pendant plusieurs semaines. Dans leur combat pour une vie digne, ils ont trouvé leur moyen de pression : couper l’accès à l’or noir. Une vanne, des tentes, quelques dromadaires sur la ligne d’horizon et la lutte contre la misère prend un aspect lunaire.

Contexte

Chronologie d'une lutte

25 mars 2017. La Tunisie se réveille avec des nouvelles venues du Sud. Dans le gouvernorat de Tataouine, les jeunes crient leur colère contre le chômage, contre l’injustice et pour un partage des richesses plus équitable. À des centaines de kilomètres de là, le gouvernement tarde à réagir, la priorité est de protéger la production pétrolière, la population locale attendra. Mais cette fois, les jeunes du Sud ne comptent pas en rester là et le mouvement va prendre une ampleur inédite avec des formes de protestations nouvelles. Des premières manifestations à la signature d’un accord avec le gouvernement, chronologie d’une lutte.

Bonus

D'autres histoires d'El Kamour

À El Kamour, il n’y a pas eu que des protestataires. L’armée et la garde nationale y ont aussi joué un rôle important. Avant El Kamour, il n’y avait pas que la misère. Profession : cracheur de feu ou charmeur de serpent, une vie au gré des saisons touristiques. Pendant El Kamour, de curieux figurants ont fait leur apparition, de quoi alimenter les théories les plus intrigantes. Après El Kamour, y aura-t-il une justice pour celui qui y a laissé sa vie ? Pour aller plus loin, quelques histoires dans l’Histoire.

À PROPOS

El Kamour est un récit documentaire multimédia produit et réalisé par inkyfada. Cette production interactive est le fruit d’un travail de documentation en immersion avec les protagonistes d’un mouvement social atypique. Ce sujet unique a été couvert sous plusieurs formats, qui permettent chacun une expérience différente. Il peut s’écouter à travers un récit documentaire sonore, se regarder grâce à une série photographique et se comprendre par une mise en contexte, des éléments factuels et des moments de vie.

L’équipe d’Inkyfada remercie toutes celles et ceux qui ont collaboré à la réalisation de ce travail inédit.

Documentaire sonore

  • Kais Zriba & Malek Khadhraoui
  • Monia Ben Hamadi
  • Aymen Labidi
  • Marwen Ben Mustapha
  • Emna El Hammi
  • Malek Khadhraoui

Photoreportage

  • Malek Khadhraoui
  • Monia Ben Hamadi

Contexte & à-côtés

  • Malek Khadhraoui & AFP
  • Monia Ben Hamadi
  • Monia Ben Hamadi & Kais Zriba

Design & storyboard

Malek Khadhraoui

Développement & intégration

  • Mohamed Marrouchi

Avec la collaboration de

  • Aymen Touihri
  • Haïfa Mzalouat
  • Marwen Ben Mustapha
  • Hortense Lac