Vendeuses ivoiriennes à Tunis, confinées dans la précarité

| 25 Septembre 2020 | 17 minutes
Il y a quelques années, dans la banlieue nord de Tunis, un petit groupe de femmes, principalement ivoiriennes, s’est installé un matin dans un marché principalement géré par des hommes tunisiens. Avec le temps, en vendant des produits de leur pays d'origine, ces femmes sont devenues un point d'ancrage pour la communauté subsaharienne, grandissante dans le quartier. Avec la fermeture du marché pendant l’épidémie du Covid-19. ces vendeuses ont été plongées dans un confinement précaire.

Épisode 1 : Chasse aux sorcières

| 16 Juillet 2020 | 24 minutes
Enfant, Khawla Ksiksi apprend à ignorer les remarques racistes qu’elle entend au quotidien. Devenue adolescente, les violences se multiplient, mélangeant mythes liés à la sorcellerie et objectification sexuelle des femmes noires. Ces injures l’impactent, mais elle tente de s’y adapter. Jeune étudiante, elle rencontre un homme blanc dont elle tombe amoureuse. Leur histoire, interrompue brutalement, lui fait finalement prendre conscience de la nécessité d’entrer en lutte.

Hamrouni et Aziz, visages de travailleuse et travailleur du sexe

| 02 Mars 2020 | 13 minutes
Hamrouni* et Aziz* exercent le même métier sans avoir les mêmes droits. Elle est travailleuse du sexe légale tandis qu’il travaille clandestinement. Entre leurs rapports à la police ou le simple regard des riverains, leurs quotidiens ne se ressemblent en rien. Reportage sonore.

Chroniques d’une opération d’espionnage russe en Tunisie

| 06 Février 2020 | 26 minutes
Quatre employé·es de municipalités différentes, qui ne se connaissent pas, ont été condamné·es à des peines de prison ferme allant de 8 à 15 ans. Ils et elle ne s’imaginaient pas que leur vie allait basculer au moment où leurs chemins ont croisé celui de Mikhaïl Salikov et Kyamran Rasim Ogly Ragimov - dit Karim -, diplomates et espions russes. Enquête sonore.

D'autres histoires d'El Kamour

| 06 Octobre 2017 | 0 minutes
À El Kamour, il n’y a pas eu que des protestataires. L’armée et la garde nationale y ont aussi joué un rôle important. Avant El Kamour, il n’y avait pas que la misère. Profession : cracheur de feu ou charmeur de serpent, une vie au gré des saisons touristiques. Pendant El Kamour, de curieux figurants ont fait leur apparition, de quoi alimenter les théories les plus intrigantes. Après El Kamour, y aura-t-il une justice pour celui qui y a laissé sa vie ? Pour aller plus loin, quelques histoires dans l’Histoire.

Un Sit-In en plein désert

| 06 Octobre 2017 | 59 minutes

Juin 2017, pendant Ramadan. Plus de 40° à l’ombre, en plein désert. Raouf, Zoubeir, Ali, Tarek et leurs amis, ont installé leurs tentes à côté de la vanne d’El Kamour. À travers leur vie en communauté, entre des éclats de rire et des moments de détresse, ils racontent leur périple ponctué d’espoirs et de doutes. Après des mois de négociations, de manifestations et de tensions avec le gouvernement, après la fermeture de la vanne, le drame du 22 mai et la signature de l’accord, ils ont retenu l’essentiel : l’apprentissage de la démocratie, la solidarité dans la lutte et un mot d’ordre. On ne lâche rien.