00:00
00:00
00:00
00:00

#Her Name is ...

“Son mari ne lui a laissé aucune chance de survivre”. Le 9 mai 2021, le mari de Refka Cherni, agent de la garde nationale, a tiré cinq fois avec son arme de service sur son épouse. La jeune femme avait porté plainte contre lui pour violences 48h avant.
13 Décembre 2021
series [{"user_id":"1473","role":"Montage sonore et Musique"},{"user_id":"1487","role":"Illustration"},{"user_id":"1547,1537","role":"Traduction"}] https://inkyfada.com/wp-content/uploads/2021/12/Podcast-Femmes-en-sursis-EP1.mp3 https://inkyfada.com/wp-content/uploads/2021/12/Femmes-en-sursis-EP1-ar-1.srt https://inkyfada.com/wp-content/uploads/2021/12/Femmes-en-sursis-EP1-fr-1.srt Femmes en Sursis, de l’emprise au féminicide | Épisode 1: #Her Name is ... - نسا في "سرسي"، من السطوة إلى قتل النساء | الحلقة 1: # إسمها... Épisode 1: #Her Name is ... - الحلقة 1: # إسمها... “Son mari ne lui a laissé aucune chance de survivre”. Le 9 mai 2021, le mari de Refka Cherni, agent de la garde nationale, a tiré cinq fois avec son arme de service sur son épouse. La jeune femme avait porté plainte contre lui pour violences 48h avant. “لم يترك لها زوجها أدنى فرصة للنجاة". يوم  9 ماي 2021، أطلق زوج رفقة الشارني وعون الحرس الوطني خمس طلقات على زوجته باستعمال مسدس عمله. قبل الجريمة بـ48 ساعة، كانت الشابة قد أودعت شكوى ضده.
Une création de
Noujoud Rejbi
Montage sonore et Musique
Oussema Gaidi
Illustration
Tayma Ben Ahmed
Traduction
Nadya Benhalim, Nesrine Zribi

Dans cet épisode, on découvre - à travers le témoignage de son frère, de Karima Brini, présidente de l’association Femme et Citoyenneté du Kef, de l’avocate chargée du dossier et de l’ancien chef de l’unité de police spécialisée de lutte contre les violences faites aux femmes du Kef - le quotidien de Refka marqué de violences physiques, économiques et verbales perpétrées par son mari. 

Mariée depuis 2018, cette dernière était sous son emprise. Elle l’aimait, lui trouvait des excuses et cachait ces violences à sa famille. Lorsqu’elle a perdu son travail pendant le confinement de 2020, il ne lui donnait plus d’argent pour vivre. Elle ne pouvait donc plus subvenir à ses besoins et à ceux de son fils. 

Le 7 mai 2021, elle n’en peut plus. Violentée physiquement par son mari, elle décide d’aller porter plainte. Inquiète à propos de sa stabilité financière et celle de son fils, elle franchit le pas du commissariat où les policiers tentent de l’intimider. 

Le 8 mai, par peur des représailles de son époux, elle abandonne la plainte. Le 9 mai, ce dernier l’assassine. 

Recevez le meilleur d'inkyfada Podcast dans votre boîte mail.

Abonnez-vous à notre Newsletter et recevez notre sélection de podcasts pour ne rien manquer des nouvelles productions !

Désabonnez-vous à tout moment

Femmes en Sursis, de l’emprise au féminicide

Cette série raconte l’histoire de femmes victimes de violences conjugales qui, pour certaines, ont causé leur mort. C’est le cas de Refka Cherni, tuée par son mari en mai 2021 au Kef. Dans ce podcast, des proches de femmes victimes de féminicide ainsi que des femmes victimes de violences témoignent afin de remettre ces drames au cœur du débat public.

Les derniers épisodes

La survivante

“Ça y est, je ne pouvais plus vivre avec lui. Je me disais que s'il se comportait ainsi avec moi maintenant, demain il pourrait me tuer à coup sûr”, Amira a été victime de violences conjugales pendant 16 ans. Aujourd’hui, elle a fui avec ses enfants et a décidé de nous raconter son histoire.

À PROPOS

inkyfada podcast est la première plateforme entièrement dédiée aux podcasts natifs en Tunisie. Elle a été réalisée par le média inkyfada, avec le support d’inkyLab, son laboratoire de recherche et développement.
Avec l’explosion des podcasts - créations sonores à la demande - à travers le monde, inkyfada s’est lancée dans l’aventure depuis 2017, lorsque l’équipe a réalisé le premier documentaire sonore en Tunisie, en plongeant au coeur de la lutte d’El Kamour, en plein désert.
Depuis, inkyfada podcast réalise de nombreux documentaires, enquêtes, séries de podcasts, articles audios mis en musique et d’autres récits sur des sujets qui soulèvent des problématiques contemporaines, pour une plus grande immersion et une expérience différente.
Tout en proposant des contenus originaux qui diffèrent de par le médium - exclusivement audios - l’équipe d’inkyfada podcast véhicule les valeurs et principes généraux d’inkyfada.com. Elle défend une production engagée, rigoureuse, esthétique et de qualité.
En plus de l’équipe permanente, inkyfada podcast collabore étroitement avec des journalistes, artistes, illustrateur·trices, musicien·nes et autres créateur·trices de contenus, afin de diversifier son offre mais aussi de soutenir la création artistique.
Ces podcasts se différencient des contenus radiophoniques traditionnels par le travail de réalisation et de montage, qui se rapproche plus des techniques cinématographiques, en plus d’être destinés au web, téléchargeables et accessibles à la demande.
Les créations d’inkyfada podcast ont aussi l’originalité de proposer le sous-titrage en français, arabe et anglais de ses contenus audios, qui sont majoritairement en tunisien ou dans la langue privilégiée par les intervenant·es.

En savoir plus