00:00
00:00
00:00
00:00

Le sens d'une économie de la rue, avec Sofien Jaballah

Depuis quelques années, l’économie informelle s’impose de plus en plus en Tunisie. Certaines instances internationales estiment qu’elle représente 53% du PIB du pays. Un entretien avec Sofien Jaballah à propos de l’étude qu’il a coordonnée sous l’égide du FTDES : Le marché de la rue d'Espagne ou le sens d'une économie de la rue en Tunisie.
06 Janvier 2023
series [{"user_id":"1473","role":"Montage, Habillage sonore; Mixage"},{"user_id":"1408","role":"Illustration"},{"user_id":"1540","role":"Accompagnement \u00c9ditorial"}] https://inkyfada.com/wp-content/uploads/2023/01/Article-Entretien-Sofien-Jaballah-EP2.mp3 https://inkyfada.com/wp-content/uploads/2023/02/Podcast-article-entretien-E2-ENG-SUBS-1.srt Un article, un entretien | Épisode 2: Le sens d'une économie de la rue, avec Sofien Jaballah - لكل مقال حوار| الحلقة 2: منهاج الاقتصاد الشارعي مع سفيان جاب الله Épisode 2: Le sens d'une économie de la rue, avec Sofien Jaballah - الحلقة 2: منهاج الاقتصاد الشارعي مع سفيان جاب الله
Depuis quelques années, l’économie informelle s’impose de plus en plus en Tunisie. Certaines instances internationales estiment qu’elle représente 53% du PIB du pays. Un entretien avec Sofiane Jaballah à propos de l’étude qu’il a coordonnée sous l’égide du FTDES : Le marché de la rue d'Espagne ou le sens d'une économie de la rue en Tunisie.
يشهد الاقتصاد غير الرسمي منذ سنوات في تونس توسعا كبيرا حتى بلغ وفق تقديرات بعض الهيئات الدولية من بينها البنك الدولي 53% من الناتج الداخلي الخام للبلاد. في هذه الحلقة، نتحاور مع سفيان جاب الله محرّر ومنسق دراسة "سوق نهج اسبانيا، أو منهاج الاقتصاد الشارعي في تونس" تحت إشراف المنتدى التونسي للحقوق الاقتصادية والاجتماعية (FTDES).
Une création de
Emna Mornagui
Montage, Habillage sonore; Mixage
Oussema Gaidi
Illustration
Hathemi Smedhi
Accompagnement Éditorial
Rym Amami

Dans le deuxième épisode du podcast “Un article, un entretien”, nous avons choisi de présenter une introduction au travail non organisé en Tunisie d’un point de vue sociologique à travers l’étude "Le marché de la rue d'Espagne ou le sens d'une économie de la rue en Tunisie" réalisée en octobre 2022 par un groupe de chercheurs sous l’égide du Forum Tunisien pour les Droits Économiques et Sociaux  (FTDES).

Ce travail empirique a été coordonné par Sofien Jaballah, Docteur et enseignant universitaire en sociologie, qui va nous expliquer la démarche scientifique de cette recherche et lever le voile sur certaines notions qui peuvent sembler floues et d’autres méconnues du grand public.

Ce travail de recherche collectif analyse ce commerce exercé par ces marchands de la rue d'Espagne au cœur de Tunis, à partir de différentes approches scientifiques : sociologique, anthropologique, cartographique et autres, réparties sur 9 chapitres.

Cette étude a été publiée dans le cadre du Forum Arabe pour la Protection Sociale, qui tente de comprendre et de décortiquer les systèmes de protection sociale dans le monde arabe.

Lien vers l'étude : Le marché de la rue d'Espagne ou le sens d'une économie de la rue en Tunisie (en arabe)

Recevez le meilleur d'inkyfada Podcast dans votre boîte mail.

Abonnez-vous à notre Newsletter et recevez notre sélection de podcasts pour ne rien manquer des nouvelles productions !

Désabonnez-vous à tout moment

Un article, un entretien

Le secteur de la recherche en Tunisie, dans les universités, les centres de recherche et les institutions de la société civile, produit chaque année des dizaines de documents de recherche de qualité. Cependant, cette production abondante trouve rarement sa place auprès du grand public et n'est qu'occasionnellement utilisée pour enrichir le débat public.

Les derniers épisodes

Les marchands ambulants et la genèse des masculinités, avec Ridha Karem

Un entretien avec le chercheur Ridha Karem à propos du chapitre “Approche de la genèse des masculinités du marchand ambulant” en rapport avec l’étude publiée sous l’égide du FTDES Le marché de la rue d'Espagne ou le sens d'une économie de la rue en Tunisie.

Justice fiscale, avec Amine Bouzaiene

La justice fiscale comme moyen pour réduire les disparités sociales, garantir les droits économiques et sociaux, remédier au déficit des finances publiques et répondre aux exigences du Fonds monétaire international. Un entretien avec Amine Bouziane à propos de son papier de recherche “La justice fiscale, une question de survie à la portée de la Tunisie.”

À PROPOS

inkyfada podcast est la première plateforme entièrement dédiée aux podcasts natifs en Tunisie. Elle a été réalisée par le média inkyfada, avec le support d’inkyLab, son laboratoire de recherche et développement.
Avec l’explosion des podcasts - créations sonores à la demande - à travers le monde, inkyfada s’est lancée dans l’aventure depuis 2017, lorsque l’équipe a réalisé le premier documentaire sonore en Tunisie, en plongeant au coeur de la lutte d’El Kamour, en plein désert.
Depuis, inkyfada podcast réalise de nombreux documentaires, enquêtes, séries de podcasts, articles audios mis en musique et d’autres récits sur des sujets qui soulèvent des problématiques contemporaines, pour une plus grande immersion et une expérience différente.
Tout en proposant des contenus originaux qui diffèrent de par le médium - exclusivement audios - l’équipe d’inkyfada podcast véhicule les valeurs et principes généraux d’inkyfada.com. Elle défend une production engagée, rigoureuse, esthétique et de qualité.
En plus de l’équipe permanente, inkyfada podcast collabore étroitement avec des journalistes, artistes, illustrateur·trices, musicien·nes et autres créateur·trices de contenus, afin de diversifier son offre mais aussi de soutenir la création artistique.
Ces podcasts se différencient des contenus radiophoniques traditionnels par le travail de réalisation et de montage, qui se rapproche plus des techniques cinématographiques, en plus d’être destinés au web, téléchargeables et accessibles à la demande.
Les créations d’inkyfada podcast ont aussi l’originalité de proposer le sous-titrage en français, arabe et anglais de ses contenus audios, qui sont majoritairement en tunisien ou dans la langue privilégiée par les intervenant·es.

En savoir plus