00:00
00:00
00:00
00:00

Cléo, une militante transgenre réfugiée en Tunisie

Originaire du Bénin, Cléo* a quitté son pays parce qu'elle est transgenre et militante. Elle vit en Tunisie depuis quelques années et a récemment obtenu le statut de réfugiée. Elle nous raconte son combat et son parcours.
09 Juin 2020
inkystories [{"user_id":"1361","role":"Article, enregistrement et voix"},{"user_id":"1472","role":"Montage et mixage"},{"user_id":"1517","role":"Musique"},{"user_id":"1363","role":"Illustration"}] https://inkyfada.com/wp-content/uploads/2020/06/cléo-militante-transgenre-tunisie.mp3 https://inkyfada.com/wp-content/uploads/2020/06/SubtitleTools.com-sous-titres-cleo.srt
Une création de
Inkyfada Podcast
Article, enregistrement et voix
Haïfa Mzalouat
Montage et mixage
Yassine Kawana
Musique
Omar Aloulou
Illustration
Marwen Ben Mustapha

 [Cet article est lu en français, dans sa version originale.]  

Par bribes, Cléo commence à raconter son histoire. Depuis son plus jeune âge, elle ne se sent pas en adéquation avec l’étiquette de garçon qui lui a été assignée à la naissance. 

Enfant, elle refuse de  “s’habiller en garçon”.  Son père, chez qui elle vivait alors, critique constamment son comportement. Dans son lycée, exclusivement masculin, elle se fait harceler.  Un jour, la quasi-totalité des élèves de l’internat ont attendu qu’elle et un de ses ami·es entrent dans l’établissement. “ Ils nous ont accueillis en tapant sur les murs et sur les tables en scandant ‘Pédés ! Pédés !’”

En dépit de ces moqueries, Cléo commence à défendre les droits des personnes LGBT.  “J’ai révélé que j’étais transgenre pendant mon année de terminale e t j’ai trouvé quelques soutiens. Cela a même poussé d’autres élèves à révéler leur homosexualité”.

Elle se fait chasser de chez elle et finit par retourner au Bénin chez sa mère à qui elle fait un "coming-out mémorable". Mais même là-bas, la jeune femme n'est pas en sécurité. Elle fuit en Tunisie, entame des projets mais sa situation reste très précaire. 

*Le prénom de Cléo a été modifié, par souci d'anonymat.

À PROPOS

inkyfada podcast est la première plateforme entièrement dédiée aux podcasts natifs en Tunisie. Elle a été réalisée par le média inkyfada, avec le support d’inkyLab, son laboratoire de recherche et développement.
Avec l’explosion des podcasts - créations sonores à la demande - à travers le monde, inkyfada s’est lancée dans l’aventure depuis 2017, lorsque l’équipe a réalisé le premier documentaire sonore en Tunisie, en plongeant au coeur de la lutte d’El Kamour, en plein désert.
Depuis, inkyfada podcast réalise de nombreux documentaires, enquêtes, séries de podcasts, articles audios mis en musique et d’autres récits sur des sujets qui soulèvent des problématiques contemporaines, pour une plus grande immersion et une expérience différente.
Tout en proposant des contenus originaux qui diffèrent de par le médium - exclusivement audios - l’équipe d’inkyfada podcast véhicule les valeurs et principes généraux d’inkyfada.com. Elle défend une production engagée, rigoureuse, esthétique et de qualité.
En plus de l’équipe permanente, inkyfada podcast collabore étroitement avec des journalistes, artistes, illustrateur·trices, musicien·nes et autres créateur·trices de contenus, afin de diversifier son offre mais aussi de soutenir la création artistique.
Ces podcasts se différencient des contenus radiophoniques traditionnels par le travail de réalisation et de montage, qui se rapproche plus des techniques cinématographiques, en plus d’être destinés au web, téléchargeables et accessibles à la demande.
Les créations d’inkyfada podcast ont aussi l’originalité de proposer le sous-titrage en français, arabe et anglais de ses contenus audios, qui sont majoritairement en tunisien ou dans la langue privilégiée par les intervenant·es.

En savoir plus