00:00
00:00
00:00
00:00

| ÉPISODE 2

El Stambeli : À la quête des origines

Plusieurs mythes entourent le Stambeli, ce son qui inquiète parfois par ses rythmes, codes et transes mystiques. Dans cet épisode, Rabeb Srairi nous plonge dans l'univers de cette musique aux identités plurielles. Ponctué d'interventions de spécialistes de cette discipline particulière, cet épisode nous amène jusqu'au pas de la porte de Dar Barnou, l'une des six maisons de Stambeli en Tunisie.
07 Mai 2021
series [{"role":"R\u00e9alisation","user_id":"1499"},{"role":"Montage - Mixage - Habillage sonore","user_id":"1473"},{"role":"Accompagnement \u00e9ditorial","user_id":"1429"},{"role":"Illustration","user_id":"1487"}] https://inkyfada.com/wp-content/uploads/2021/05/Tbarbiche-Ep-2-Stambali.mp3 https://inkyfada.com/wp-content/uploads/2021/11/Tbarbiche-ep-2-stambeli-AR.srt.srt.srt https://inkyfada.com/wp-content/uploads/2021/05/Tbarbiche-ep-2-stambeli-fr.srt Tbarbich | Épisode 2: El Stambeli : À la quête des origines - تبربيش | الحلقة 2: السطمبالي : في البحث عن الجذور Épisode 2: El Stambeli : À la quête des origines - الحلقة 2: السطمبالي : في البحث عن الجذور Plusieurs mythes entourent le Stambeli, ce son qui inquiète parfois par ses rythmes, codes et transes mystiques. Dans cet épisode, Rabeb Srairi nous plonge dans l'univers de cette musique aux identités plurielles. Ponctué d'interventions de spécialistes de cette discipline particulière, cet épisode nous amène jusqu'au pas de la porte de Dar Barnou, l'une des six maisons de Stambeli en Tunisie. تحيط بموسيقى السطمبالي أساطير لا تحصى، هذا النوع الذي يثير بإيقاعاته ورموزه ونشوته مشاعر مختلطة لدى سامعه أو سامعته. في هذه الحلقة، تغوص بنا رباب السرايري في عالم هذا النوع الموسيقي وما يدور في فلكه من هويات متشعبة. من خلال شهادات مختصين ومختصات في هذه الموسيقى، يقودنا هذا البودكاست إلى عتبة دار برنو، إحدى منازل السطمبالي الستة في تونس.
Une création de
Rabeb Srairi
Réalisation
Rabeb Srairi
Montage - Mixage - Habillage sonore
Oussema Gaidi
Accompagnement éditorial
Bochra Triki
Illustration
Tayma Ben Ahmed

Dans l'imaginaire collectif, le Stambeli renvoit à "une musique africaine que les "Ajam" (non-arabes) ont introduit depuis les terres des Noirs".

Dans cet épisode, Rabeb Srairi part sur les traces de cette musique, en déjouant les idées reçues et préjugés qui l'entourent.

Ses recherches dévoileront une identité complexe et multiple, la reliant à la fuite vers le nord pour échapper au colon blanc esclavagiste, ainsi qu'une fusion entre rites païens et exigences religieuses musulmanes.

Rabeb décortique les différentes symboliques des rythmes et instruments :  Chkacheks, Qreqeb, Guembri, Banga... et nous emmène à Dar Barnou, l'une des six maisons de Stambeli en Tunisie où la musique est une affaire de famille, un héritage fragile et parfois difficile à perpétuer. 

Invité·es de l'épisode : 

Brahim Bahloul :  chercheur dans le patrimoine musical tunisien

Zouheir Gouja  : musicologue et musicien

Belhassen Mihoub : joueur de Guembri de Dar Barnou

Tbarbich

Tbarbich, la série mensuelle qui nous plonge au coeur de la culture populaire tunisienne et dans ses différentes expressions. Contes, chansons, danses et personnages, découvrez des histoires éparpillées dans les recoins des mémoires. 

Les derniers épisodes

| ÉPISODE 12

"La vie passe comme un torrent"

La mémoire musicale tunisienne regorge d'artistes et d'interprètes juifs qui ont marqué par leurs œuvres la musique tunisienne contemporaine au début du vingtième. Des œuvres qui restent immortalisées dans le répertoire musical en dépit des préjugés de l'histoire et de la société et des représentations du pouvoir intellectuel et politique.

| ÉPISODE 11

La rue de l’Amour

L’amour est une véritable source d’inspiration des poètes. C’est la voix des chanteurs, le rythme des danseurs et la raison d’être des peuples. L'amour dans le folklore tunisien est influencé par le contexte géographique du nord comme du sud du pays. Il reflète les perspectives culturelles et historiques et retrace leur développement au fil du temps.

| ÉPISODE 10

Le Salhi : Le chant des steppes

Al-Salhi est une figure du folklore tunisien, dotée d'une forte personnalité, qui foisonne dans la mémoire collective. Il s'agit d'un monument vivant qui retrace et illustre les détails de la vie quotidienne dans sa simplicité et sa complexité, ainsi que les événements et les sentiments.

À PROPOS

inkyfada podcast est la première plateforme entièrement dédiée aux podcasts natifs en Tunisie. Elle a été réalisée par le média inkyfada, avec le support d’inkyLab, son laboratoire de recherche et développement.
Avec l’explosion des podcasts - créations sonores à la demande - à travers le monde, inkyfada s’est lancée dans l’aventure depuis 2017, lorsque l’équipe a réalisé le premier documentaire sonore en Tunisie, en plongeant au coeur de la lutte d’El Kamour, en plein désert.
Depuis, inkyfada podcast réalise de nombreux documentaires, enquêtes, séries de podcasts, articles audios mis en musique et d’autres récits sur des sujets qui soulèvent des problématiques contemporaines, pour une plus grande immersion et une expérience différente.
Tout en proposant des contenus originaux qui diffèrent de par le médium - exclusivement audios - l’équipe d’inkyfada podcast véhicule les valeurs et principes généraux d’inkyfada.com. Elle défend une production engagée, rigoureuse, esthétique et de qualité.
En plus de l’équipe permanente, inkyfada podcast collabore étroitement avec des journalistes, artistes, illustrateur·trices, musicien·nes et autres créateur·trices de contenus, afin de diversifier son offre mais aussi de soutenir la création artistique.
Ces podcasts se différencient des contenus radiophoniques traditionnels par le travail de réalisation et de montage, qui se rapproche plus des techniques cinématographiques, en plus d’être destinés au web, téléchargeables et accessibles à la demande.
Les créations d’inkyfada podcast ont aussi l’originalité de proposer le sous-titrage en français, arabe et anglais de ses contenus audios, qui sont majoritairement en tunisien ou dans la langue privilégiée par les intervenant·es.

En savoir plus