00:00
00:00
00:00
00:00

| ÉPISODE 2

Salma : Le coeur ne bat plus

Les trois premiers mois sont les plus difficiles de la grossesse mais sont confinés dans un silence en décalage avec ce que l'on est en train de vivre. Ce silence et la minimisation des maux du premier trimestre sont d'autant plus violents en cas d'arrêt spontané de grossesse, comme le montre le récit de Salma.
02 Mai 2024
series [{"user_id":"1473","role":"Design Sonore"},{"role":"Illustration et art num\u00e9rique"},{"user_id":"3676","role":"Accompagnement Editorial"},{"user_id":"1408","role":"Art num\u00e9rique, illustrations"}] https://inkyfada.com/wp-content/uploads/2024/05/Podcast-Omoubou-Episode-02-Salma-le-coeur-ne-bat-plus.mp3 Omoubou | Épisode 2 : Salma : Le coeur ne bat plus - أم و بو | الحلقة 2 : سلمى : القلب ماعاش يدق Épisode 2 : Salma : Le coeur ne bat plus - الحلقة 2 : سلمى : القلب ماعاش يدق

 Les trois premiers mois sont les plus difficiles de la grossesse mais sont confinés dans un silence en décalage avec ce que l'on est en train de vivre. Ce silence et la minimisation des maux du premier trimestre sont d'autant plus violents en cas d'arrêt spontané de grossesse, comme le montre le récit de Salma. 


الثلاثة شهور الأولى تعتبر من أصعب المراحل في الحبالة، خاصة كيف تبدا محكومة بصمت ما يعبرش علّي تعيشه الأمهات.

الصمت وتحقير آلام الأمهات في أول ثلاثية من الحبالة، ثنائية بش تكون أعنف في حالة الإجهاض التلقائي.  هذا الّي بش تحكيهولنا سلمى.


84513
Une création de
Nadia Cherif
Design Sonore
Oussema Gaidi
Illustration et art numérique
Accompagnement Editorial
Manel Lassoued
Art numérique, illustrations
Hathemi Smedhi

Les trois premiers mois de la grossesse sont souvent une période difficile tant sur le plan émotionnel que physique. Entre les émotions liées à la nouvelle, les nausées, la fatigue et l'inquiétude face au risque de fausse couche, certaines femmes rencontrent des difficultés à effectuer même les tâches les plus simples du quotidien, comme se lever et aller au travail. 

Pourtant, cette période est souvent traversée en silence et dans le secret. En effet, peu de femmes choisissent d'annoncer leur état à leur entourage ou au travail avant l'échographie du troisième mois. Ce silence, largement influencé par des facteurs sociaux, contribue à renforcer l'idée répandue selon laquelle une grossesse n'est "valide" qu'après le troisième mois. Cette idée minimise les souffrances et les événements potentiellement traumatisants, tels que les fausses couches. Pour celles qui les vivent, une fausse couche n'est en aucun cas une expérience "fausse" ou moins douloureuse.

Un quart des grossesses se terminent prématurément par la perte de l'embryon, mais ces événements sont souvent passés sous silence ou minimisés. C'est le cas de Salma, qui nous raconte son expérience dans cet épisode.

L'histoire de Salma est l'occasion de réfléchir aussi bien aux termes associés à ces événements qu'aux changements nécessaires pour soutenir et accompagner au mieux les femmes qui font face à ces difficultés

Omoubou

C'est un fait universel : chacun naît d'une mère. Pourtant, les défis de la parentalité, de la matérnité, de la grossesse et de l'accouchement sont souvent affrontés seul, dans le silence et dans l'ombre. Le podcast "Omoubou" plonge dans cet univers à travers une série de récits personnels et intimes, où chaque histoire trouve écho, transformant les expériences individuelles en un savoir partagé et une force collective.

Les derniers épisodes

| ÉPISODE 5

Assil : Les échos du vide

La perte d'un bébé, que ce soit avant, pendant, ou peu après la naissance, rend les parents extrêmement vulnérables, une réalité souvent négligée dans le milieu hospitalier. Dans cet épisode, Assil partage son vécu et interroge les pratiques médicales et sociales entourant le deuil périnatal. 

| ÉPISODE 4

Fedia : une vie sous scalpel

Le suivi médical durant la grossesse est nécessaire pour assurer la santé tant de la mère que du bébé. Malheureusement, des erreurs médicales peuvent parfois avoir des conséquences à long terme. Fedia en a fait l'expérience. Elle a perdu son premier enfant à huit mois de grossesse, et son deuxième enfant est né avec un handicap. 

| ÉPISODE 3

Kais : Résurrection d’un père

La paternité a un impact psychologique souvent négligé et relégué au second plan. Pourtant, comme les mères, les futurs pères font face à des bouleversements émotionnels et peuvent être confrontés à une dépression pré et postnatale. Dans cet épisode, Kais brise les tabous entourant les défis associés à la paternité, de la planification à l’arrivée de l’enfant. 

À PROPOS

inkyfada podcast est la première plateforme entièrement dédiée aux podcasts natifs en Tunisie. Elle a été réalisée par le média inkyfada, avec le support d’inkyLab, son laboratoire de recherche et développement.
Avec l’explosion des podcasts - créations sonores à la demande - à travers le monde, inkyfada s’est lancée dans l’aventure depuis 2017, lorsque l’équipe a réalisé le premier documentaire sonore en Tunisie, en plongeant au coeur de la lutte d’El Kamour, en plein désert.
Depuis, inkyfada podcast réalise de nombreux documentaires, enquêtes, séries de podcasts, articles audios mis en musique et d’autres récits sur des sujets qui soulèvent des problématiques contemporaines, pour une plus grande immersion et une expérience différente.
Tout en proposant des contenus originaux qui diffèrent de par le médium - exclusivement audios - l’équipe d’inkyfada podcast véhicule les valeurs et principes généraux d’inkyfada.com. Elle défend une production engagée, rigoureuse, esthétique et de qualité.
En plus de l’équipe permanente, inkyfada podcast collabore étroitement avec des journalistes, artistes, illustrateur·trices, musicien·nes et autres créateur·trices de contenus, afin de diversifier son offre mais aussi de soutenir la création artistique.
Ces podcasts se différencient des contenus radiophoniques traditionnels par le travail de réalisation et de montage, qui se rapproche plus des techniques cinématographiques, en plus d’être destinés au web, téléchargeables et accessibles à la demande.
Les créations d’inkyfada podcast ont aussi l’originalité de proposer le sous-titrage en français, arabe et anglais de ses contenus audios, qui sont majoritairement en tunisien ou dans la langue privilégiée par les intervenant·es.

En savoir plus