00:00
00:00
00:00
00:00

Déchets italiens : derrière le scandale environnemental, une vaste affaire de corruption

Il y a un an, une importante affaire d’importation illégale de déchets ménagers venus d’Italie a secoué le pays.
21 Novembre 2021
inkystories [{"user_id":"1510","role":"Traduction et voix"},{"user_id":"1441,1490","role":"Article"},{"user_id":"1473","role":"Montage, mixage et habillage sonore"},{"user_id":"1429","role":"Enregistrement"},{"user_id":"1517","role":"Musique"}] https://inkyfada.com/wp-content/uploads/2021/11/InkyStories-Dechets-Italiens.mp3 https://inkyfada.com/wp-content/uploads/2021/11/Dechets-Italiens-AR.srt https://inkyfada.com/wp-content/uploads/2021/11/Dechets-Italiens-FR.srt
Une création de
Inkyfada Podcast
Traduction et voix
Dhia Bousselmi
Article
Aïda Delpuech, IrpiMedia
Montage, mixage et habillage sonore
Oussema Gaidi
Enregistrement
Bochra Triki
Musique
Omar Aloulou

 Le 26 mai 2020, alors que la Tunisie sort progressivement de son confinement et que les frontières sont encore closes, une cargaison maritime en provenance de Salerne (région Campanie, Italie), accoste au port de Sousse.

À son bord, 70 conteneurs renferment quasiment 2000 tonnes de déchets. D’autres arrivages semblables suivront jusqu’à la fin du mois de juillet. Au total, près de 7900 tonnes de déchets, réparties dans 282 conteneurs, auront fait le voyage jusqu’à Sousse.  

  À ce jour, 8 personnes sont emprisonnées depuis le 21 décembre 2020, parmi lesquelles des cadres de l’Agence nationale de gestion des déchets (ANGED), de l’Agence nationale de Protection de l’environnement (ANPE), du ministère de l’Environnement et des Affaires locales et un chef de laboratoire.

En tout, 24 personnes font l’objet d’une procédure judiciaire, soupçonnées d’avoir favorisé l'arrivée de près de 7900 tonnes de déchets non recyclables sur le sol tunisien.  

À PROPOS

inkyfada podcast est la première plateforme entièrement dédiée aux podcasts natifs en Tunisie. Elle a été réalisée par le média inkyfada, avec le support d’inkyLab, son laboratoire de recherche et développement.
Avec l’explosion des podcasts - créations sonores à la demande - à travers le monde, inkyfada s’est lancée dans l’aventure depuis 2017, lorsque l’équipe a réalisé le premier documentaire sonore en Tunisie, en plongeant au coeur de la lutte d’El Kamour, en plein désert.
Depuis, inkyfada podcast réalise de nombreux documentaires, enquêtes, séries de podcasts, articles audios mis en musique et d’autres récits sur des sujets qui soulèvent des problématiques contemporaines, pour une plus grande immersion et une expérience différente.
Tout en proposant des contenus originaux qui diffèrent de par le médium - exclusivement audios - l’équipe d’inkyfada podcast véhicule les valeurs et principes généraux d’inkyfada.com. Elle défend une production engagée, rigoureuse, esthétique et de qualité.
En plus de l’équipe permanente, inkyfada podcast collabore étroitement avec des journalistes, artistes, illustrateur·trices, musicien·nes et autres créateur·trices de contenus, afin de diversifier son offre mais aussi de soutenir la création artistique.
Ces podcasts se différencient des contenus radiophoniques traditionnels par le travail de réalisation et de montage, qui se rapproche plus des techniques cinématographiques, en plus d’être destinés au web, téléchargeables et accessibles à la demande.
Les créations d’inkyfada podcast ont aussi l’originalité de proposer le sous-titrage en français, arabe et anglais de ses contenus audios, qui sont majoritairement en tunisien ou dans la langue privilégiée par les intervenant·es.

En savoir plus