Le drame des migrant.es

Face à la fermeture récente de la route grecque à la suite de l’accord UE-Turquie, et à celle de la frontière Maroc-Espagne depuis une décennie, la Libye reste le seul point de départ actif pour mettre le cap sur l’Europe. Mais cette route est aussi la plus dangereuse, que se passe-t-il au milieu de la Méditerranée?

Les pêcheurs tunisiens, nouvelle cible de l’Italie

| 09 Octobre 2018 | 10 minutes
Le 29 août 2018, six pêcheurs tunisiens sont arrêtés et jetés en prison en Italie. Leur crime ? Avoir aidé 14 migrants, dans un bateau à la dérive au milieu de la Méditerranée, à rejoindre l’Italie. Accusés d’aide à l’immigration clandestine, les pêcheurs ont été détenus pendant près d’un mois. Bien qu’ils aient été libérés en attendant la fin des enquêtes préliminaires, ils encourent jusqu’à 15 ans de prison.

Djibril, damné des frontières

| 13 Mars 2018 | 20 minutes
Djibril* aura tenté quatre fois de traverser la Méditerranée pour atteindre l’Europe. Depuis la Gambie jusqu’à la Libye, le parcours migratoire du jeune homme est un cauchemar : il perd toutes ses économies, est abandonné dans le désert et jeté en prison plusieurs fois.

Un sauvetage en mer exceptionnel

| 07 Juin 2017 | 17 photos
Entre le 14 et le 18 avril 2017, 8.300 personnes ont été sauvées en pleine mer, lors de la plus grande opération de sauvetage effectuée en Méditerranée depuis 2015.

SAR Zone: A la recherche de vies à sauver en Méditerranée

| 05 Juin 2017 | 15 minutes
Face à la fermeture récente de la route grecque à la suite de l’accord UE-Turquie, et à celle de la frontière Maroc-Espagne depuis une décennie, la Libye reste le seul point de départ actif pour mettre le cap sur l’Europe. Mais cette route est aussi la plus dangereuse, que se passe-t-il au milieu de la Méditerranée?

Ousmane, footballeur ivoirien, resté sur la touche en Tunisie

| 20 Septembre 2016 | 15 minutes
En 2010, Ousmane, jeune footballeur ivoirien débarque à Tunis pensant pouvoir rejoindre un club. Il va passer 5 ans sur la touche.

Cléo, une militante transgenre réfugiée en Tunisie

| 17 Mai 2016 | 20 minutes
Originaire du Bénin, Cléo* a quitté son pays en raison de sa transsexualité et de son militantisme. Elle vit en Tunisie depuis quelques années et a récemment obtenu le statut de réfugié. Elle nous raconte son combat et son parcours.
Afficher plus de contenu