25 juillet, les pleins pouvoirs aux mains de Kaïs Saied

Le 25 juillet 2021, le président de la République Kaïs Saied active l'article 80, limoge le Chef du gouvernement, suspend toutes les activités de l'Assemblée et prend les pleins pouvoirs. Quels sont les enjeux d'une telle décision ? Quelles sont les dérives possibles ? inkyfada revient sur les conséquences et les incertitudes du 25 juillet.
25 juillet, les pleins pouvoirs aux mains de Kaïs Saied
E-istichara, la réalité derrière les chiffres
| 28 Avril 2022 | 20 minutes
Suite à l'annonce des premiers résultats de la E-istichara initiée par le Président Kaïs Saied, inkyfada, en collaboration avec l'ONG Al Bawsala, a décortiqué les données relatives à la participation des tunisien·nes à cette consultation nationale présentée par le Président comme étant un outil pour rendre le pouvoir au peuple et l'impliquer dans le processus de réformes sur tous les niveaux. Dataviz.
25 juillet, les pleins pouvoirs aux mains de Kaïs Saied
Au coeur du Projet : La nouvelle série d’inkyfada podcast
| 20 Avril 2022 | 4 minutes
La victoire écrasante de Kais Saied, lors des élections présidentielles de 2019 mérite que l’on s’interroge sur ses causes, ses conséquences et contributeur·trices. Inkyfada tente avec “Au cœur du Projet”, un podcast de quatre épisodes, de présenter les membres de sa campagne électorale et celles et ceux qui se considèrent “au cœur du Projet politique” représenté par Kais Saied. Après le 25 juillet, avec les changements entamés au sein de l’arsenal juridique, ce Projet se précise de plus en plus.
25 juillet, les pleins pouvoirs aux mains de Kaïs Saied
La “société civile”, dans le viseur de Kaïs Saïed
| 15 Mars 2022 | 15 minutes
Depuis 2011, la société civile a mené de nombreux combats pour les droits humains, la justice et le processus démocratique. Mais elle est désormais diabolisée par Kaïs Saïed qui menace les acquis de la dernière décennie.
25 juillet, les pleins pouvoirs aux mains de Kaïs Saied
Quels changements dans la composition du Conseil supérieur de la magistrature ?
| 25 Février 2022 | 5 minutes
 Une semaine après l’annonce de la  dissolution du CSM, un décret est venu créer un Conseil provisoire, enterrant de facto l’ancienne institution. Dans sa nouvelle composition, le système d’élections a totalement disparu au profit de nominations - dont certaines sont la prérogative exclusive de Kaïs Saïed. inkyfada fait le point en infographies.
25 juillet, les pleins pouvoirs aux mains de Kaïs Saied
Que signifie l'annonce de la dissolution du Conseil supérieur de la magistrature ?
| 09 Février 2022 | 10 minutes
Dans la nuit du 5 au 6 février 2022, le président Kaïs Saïed a annoncé la dissolution du Conseil supérieur de la magistrature. Quel est le rôle de cette institution et que signifie sa dissolution ? inkyfada fait le point.
25 juillet, les pleins pouvoirs aux mains de Kaïs Saied
La construction de la structure démocratique par la base : quel est le projet étatique de Kaïs Saïed ?
| 19 Octobre 2021 | 10 minutes
Le 22 septembre 2021, Kaïs Saïed publie un décret présidentiel annonçant que le président de la République se charge de la réalisation de projets d'amendements liés aux réformes politiques, dans le cadre des mesures exceptionnelles adoptées le 25 juillet 2021. Ces infographies reviennent sur le projet étatique de Kaïs Saïed et sur sa vision du régime politique.
Afficher plus de contenu