00:00
00:00
00:00
00:00

Chroniques d'une opération d'espionnage russe en Tunisie

Quatre employé·es de municipalités différentes, qui ne se connaissent pas, ont été condamné·es à des peines de prison ferme allant de 8 à 15 ans. Ils et elle ne s’imaginaient pas que leur vie allait basculer au moment où leurs chemins ont croisé celui de Mikhaïl Salikov et Kyamran Rasim Ogly Ragimov - dit Karim -, diplomates et espions russes. Enquête sonore.
08 Décembre 2020
inkystories https://inkyfada.com/wp-content/uploads/2020/12/inkystories-espionnage-russe-tunisie.mp3 https://inkyfada.com/wp-content/uploads/2020/12/inkystories-espionnage-russe-tunisie-ar.srt https://inkyfada.com/wp-content/uploads/2020/12/inkystories-espionnage-russe-tunisie-fr.srt
Une création de
Inkyfada Podcast

Pendant cinq années, de 2010 à 2015, les deux espions ont réussi à obtenir un nombre incalculable d’informations et de documents officiels vierges ou relatifs à des personnes tierces, grâce à la collaboration des fonctionnaires tunisien·nes.

Ils et elle leur ont fourni des registres de l’état civil, des extraits de naissance, de décès, des actes de mariage ou de divorce de Tunisien·nes et d’étranger·es. Ils ont également pu se munir de documents administratifs vierges, livrets de famille vides ou de feuilles blanches sur lesquelles sont apposées des tampons certifiant que “la copie est conforme à l’original”...

Quelques semaines avant la mise en échec de l’opération, ils parviennent à obtenir un extrait de naissance au nom de Meriem Ben Idriss, née en 1986. Il s’avèrera au fil de l’instruction judiciaire que cette femme n’a jamais existé. Il s’agissait d”une “légende” civile, probablement créée pour servir d’identité factice à une “Illegal”, une “espionne clandestine”, une technique d’espionnage dont les services de renseignements russes sont particulièrement friands.

Pour parvenir à leurs fins, Mikhaïl et Karim ont tenté de nouer une relation personnelle avec leurs proies, de manière plus ou moins continue. Entre un café dans un hôtel de Bizerte ou un dîner à La Marsa, ils s’informent sur les procédures administratives, demandent des documents spécifiques, recherchent des personnes en particulier.

A PROPOS

Fondé en 2014 par une équipe de journalistes, développeur·ses et graphistes, Inkyfada est un média indépendant à but non lucratif basé à Tunis. Il s’inscrit au service de l’intérêt public et collectif.
Inkyfada se donne pour objectif de révéler, donner à voir et rendre accessible ce qui est caché, participant à une meilleure compréhension du monde grâce à l’investigation, au datajournalisme et à la réalisation de reportages au long cours, de portraits, d’articles explicatifs et de contextualisation.
Inkyfada assume pleinement son rôle de contre-pouvoir, avec un réel impact sur le débat public, luttant contre l’impunité et l’opacité des pouvoirs en place et contre toute forme d’injustices qui en découlent.
Engagée, l’équipe d’Inkyfada défend un journalisme de qualité, face à un flot d’informations toujours en expansion où la contextualisation fait défaut. Au sein d’une rédaction où les journalistes collaborent étroitement avec les développeur·ses et les graphistes, elle s’inscrit dans un ensemble plus large de médias alternatifs, innovants et résolument tournés vers l’avenir. Elle donnera régulièrement à ses lecteur·trices une idée de ce qui se fait de mieux en matière de narration journalistique, d’expérience visuelle ou de développement de nouveaux outils.
La rédaction intègre également une réflexion sur le langage, adoptant pour la première fois en Tunisie une grammaire sensible au genre dans sa version française - dans un premier temps -, car l’accès à l’information passe aussi par un langage inclusif, compréhensible et porteur de sens.
Que ce soit par le traitement de milliers de données ou à travers une histoire individuelle, la révélation d’un scandale ou l’explication d’un sujet complexe, Inkyfada se donne les moyens d’utiliser tous les médiums, outils et technologies à sa disposition pour transmettre l’information, la rendre accessible, compréhensible et humaine.

En savoir plus

S'ABONNER

Nos podcast sont disponibles aussi sur:

NEWSLETTER

Abonnez vous et recever nos podcast dans votre boite mail

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les lettres d'information d'inkyfada. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter