00:00
00:00
00:00
00:00

Cléo, une militante transgenre réfugiée en Tunisie

Originaire du Bénin, Cléo* a quitté son pays parce qu'elle est transgenre et militante. Elle vit en Tunisie depuis quelques années et a récemment obtenu le statut de réfugiée. Elle nous raconte son combat et son parcours.
08 Décembre 2020
inkystories https://inkyfada.com/wp-content/uploads/2020/06/cléo-militante-transgenre-tunisie.mp3 https://inkyfada.com/wp-content/uploads/2020/06/SubtitleTools.com-sous-titres-cleo.srt
Une création de
Inkyfada Podcast
Par bribes, Cléo commence à raconter son histoire. Depuis son plus jeune âge, elle ne se sent pas en adéquation avec l’étiquette de garçon qui lui a été assignée à la naissance. Enfant, elle refuse de “s’habiller en garçon”. Lors de son adolescence, qu’elle passe en Côte d’Ivoire, elle est perçue comme “un ado beaucoup trop efféminé”. Son père, chez qui elle vivait alors, critique constamment son comportement. Dans son lycée, exclusivement masculin, la situation est également difficile. “Les gens ne savaient pas trop si j’étais un garçon ou une fille car j’avais une apparence assez androgyne”, explique-t-elle. “Je n’avais pas d’amis, à part deux ou trois garçons homosexuels, et j’ai subi beaucoup de rejet”. Cléo se fait également harceler. Un jour, la quasi-totalité des élèves de l’internat ont attendu qu’elle et un de ses amis entrent dans l’établissement. “Ils nous ont accueillis en tapant sur les murs et sur les tables en scandant ‘Pédés! Pédés!’” En dépit de ces moqueries, Cléo commence à défendre les droits des personnes LGBT (Lesbiennes, Gays, Bisexuel.le.s et Transgenres) au sein de son établissement scolaire, en improvisant des réunions pour discuter de la question. “J’ai révélé que j’étais transgenre pendant mon année de terminale”, se rémémore-t-elle, “et j’ai trouvé quelques soutiens. Cela a même poussé d’autres élèves à révéler leur homosexualité”. En apprenant cela, son père la chasse de chez lui, et aucun membre de sa famille ne veut l’accueillir. Un “grand ami” l’héberge pendant près d’un an et l’aide à passer son bac, tant bien que mal. “À la fin de l’année, ma mère a décidé qu’il valait peut-être mieux pour moi que je la rejoigne au Bénin, pour qu’elle puisse me protéger”. Elle quitte Abidjan en 2010.

A PROPOS

Fondé en 2014 par une équipe de journalistes, développeur·ses et graphistes, Inkyfada est un média indépendant à but non lucratif basé à Tunis. Il s’inscrit au service de l’intérêt public et collectif.
Inkyfada se donne pour objectif de révéler, donner à voir et rendre accessible ce qui est caché, participant à une meilleure compréhension du monde grâce à l’investigation, au datajournalisme et à la réalisation de reportages au long cours, de portraits, d’articles explicatifs et de contextualisation.
Inkyfada assume pleinement son rôle de contre-pouvoir, avec un réel impact sur le débat public, luttant contre l’impunité et l’opacité des pouvoirs en place et contre toute forme d’injustices qui en découlent.
Engagée, l’équipe d’Inkyfada défend un journalisme de qualité, face à un flot d’informations toujours en expansion où la contextualisation fait défaut. Au sein d’une rédaction où les journalistes collaborent étroitement avec les développeur·ses et les graphistes, elle s’inscrit dans un ensemble plus large de médias alternatifs, innovants et résolument tournés vers l’avenir. Elle donnera régulièrement à ses lecteur·trices une idée de ce qui se fait de mieux en matière de narration journalistique, d’expérience visuelle ou de développement de nouveaux outils.
La rédaction intègre également une réflexion sur le langage, adoptant pour la première fois en Tunisie une grammaire sensible au genre dans sa version française - dans un premier temps -, car l’accès à l’information passe aussi par un langage inclusif, compréhensible et porteur de sens.
Que ce soit par le traitement de milliers de données ou à travers une histoire individuelle, la révélation d’un scandale ou l’explication d’un sujet complexe, Inkyfada se donne les moyens d’utiliser tous les médiums, outils et technologies à sa disposition pour transmettre l’information, la rendre accessible, compréhensible et humaine.

En savoir plus

S'ABONNER

Nos podcast sont disponibles aussi sur:

NEWSLETTER

Abonnez vous et recever nos podcast dans votre boite mail

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer les lettres d'information d'inkyfada. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter